Médias/Télé

Quelques mois après le décès de son créateur et producteur, Jean-Christophe Victor, Le Dessous des cartes , à 19h30 sur Arte, connaît un second souffle. La journaliste Emilie Aubry, qui présente aussi les soirées Thema, a accepté de reprendre le flambeau de ce concept imaginé il y a 20 ans.

Relation atypique

Dans cette version enrichie visuellement, ce magazine atypique, entièrement construit à partir de cartes de géographie et de données chiffrées, n’a rien perdu de son exigence. La géopolitique y est expliquée avec pédagogie, clarté, mais aussi beaucoup de rigueur dans l’approche. En près de treize minutes, le premier numéro explore les relations entre la Chine et la Russie, que 4200 kilomètres de frontière commune rapprochent. Malgré leurs différends et leurs tensions locales, on comprend ici comment la coopération entre les deux géants n’a cessé de se renforcer au fil du temps, pour créer ce qui pourrait devenir "un mastodonte de la géopolitique".

Nouvel habillage

Concrètement, la cartographie s’est enrichie, grâce à des images satellites en haute résolution, à davantage de séquences de survol en 3D, ou encore à une meilleure visualisation des reliefs. De nouvelles sources de données viennent également nourrir la base scientifique de cette émission hebdomadaire, fournie par le Lépac, le "Laboratoire d’études prospectives et d’analyses cartographiques", fondé par Jean-Christophe Victor et son épouse, Virginie Raisson. L’équipe de réalisation intervient dans un second temps, pour mettre en adéquation le contenu et les images. L’agence "La Brigade du titre" a revu, de son côté, les codes visuels, l’habillage et les animations graphiques. Les prochains numéros du "Dessous des cartes" se pencheront sur l’histoire de Boko Haram, sur le Balouchistan (province stratégique du Pakistan) ou sur des sujets transversaux tels que la géopolitique du charbon ou les aires marines protégées. Emilie Aubry en est convaincue : "La géopolitique bénéficie d’un regain d’intérêt du fait de la mondialisation des enjeux".