Médias/Télé

"La servante écarlate" a dominé dimanche la soirée de remise des prestigieux prix de la télévision américaine, avec un total de cinq statuettes dont l'Emmy de la meilleure série dramatique et de la meilleure actrice pour Elisabeth Moss.

La série télévisée "Veep" a remporté l'Emmy Award de la meilleure série dans la catégorie comédie et "Big Little Lies" celui de meilleure mini-série, à Los Angeles. "La servante écarlate", adaptation d'un roman de la canadienne Margaret Atwood, dépeint un futur apocalyptique où l'Amérique est tombée aux mains d'une secte fondamentaliste chrétienne qui maintient en captivité les femmes fertiles et les transforme en esclaves sexuelles.

Sacrée meilleure série dramatique, la production a aussi été récompensée par l'Emmy Award de la meilleure actrice dans une série dramatique attribué à l'actrice américaine Elisabeth Moss. Elle interprète le personnage d'Offred, esclave sexuelle destinée à la reproduction d'un des membres de la junte au pouvoir.

L'acteur Sterling K. Brown a remporté l'Emmy Award du meilleur acteur dans une série dramatique pour son rôle dans "This is Us", l'histoire des relations complexes de triplés et leurs parents sur trente années.

C'est le deuxième Emmy en deux ans pour le comédien qui avait été primé dans un second rôle l'an dernier en avocat dans "American Crime Story", mini-série sur le procès d'O.J. Simpson.

La série télévisée "Veep", produite par la chaîne HBO, a remporté l'Emmy Award de la meilleure série dans la catégorie comédie. C'est la troisième victoire de rang dans la catégorie pour la série qui s'achèvera sur une septième et dernière saison en 2018.

Série humoristique sur les tribulations d'une politicienne gaffeuse au verbe fleuri devenue vice-présidente (d'où le nom "Veep"), "Veep" avait déjà reçu 12 Emmy Awards avant cette année. Elle en a raflé 5 de plus cette année, dont deux dans des catégories majeures, celle de la meilleure série dans la catégorie comédie et de la meilleure actrice dans cette même catégorie, attribuée à Julia Louis-Dreyfus.

L'Emmy de la meilleure mini-série a récompensé une autre série HBO, "Big Little Lies", adaptation d'un roman à succès éponyme de Liliane Moriarty, qui relate l'histoire d'un groupe de mères d'élèves d'une école primaire qui se retrouvent liées par un meurtre. La mini-série peut se targuer d'un casting de haut-vol, avec Reese Witherspoon, Shailene Woodley, Laura Dern et Nicole Kidman. Cette dernière a d'ailleurs remporté l'Emmy de la meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série pour le rôle de mère de jumeaux qu'elle y tient.

Voici les vainqueurs des principales catégories de la 69e édition des Emmy Awards, les récompenses de la télévision américaine, remises dimanche à Los Angeles.

- Meilleure série dramatique: "La servante écarlate" (Hulu)


- Meilleure comédie: "Veep" (HBO)


- Meilleure mini-série: "Big Little Lies" (HBO)


- Meilleur acteur dans une série dramatique: Sterling K. Brown, "This Is Us" (NBC)


- Meilleure actrice dans une série dramatique: Elisabeth Moss, "La servante écarlate" (Hulu)

- Meilleur acteur dans une série, comédie: Donald Glover, "Atlanta" (FX)

- Meilleure actrice dans une série, comédie: Julia Louis-Dreyfus, "Veep" (HBO)

- Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série: Riz Ahmed, "The Night Of", (HBO)

- Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série: Nicole Kidman, "Big Little Lies" (HBO)

- Meilleur film de télévision: "Black Mirror: San Junipero" (Neftlix)