Médias/Télé Rentrée Nouveaux divertissements, débats et nouvelles séries belges.

Le nom des coachs de la saison 7 de The Voice était l’information la plus attendue de la rentrée de La Une. Elle est arrivée peu avant le JT de 13h. Cette année, un seul Belge prend place aux côtés de l’incontournable BJ Scott : Matthew Irons, chanteur et guitariste du groupe Puggy. Face à lui, deux artistes français : Slimane, gagnant de l’édition 2016 française et Vitaa. De quoi décider les retardataires à boucler leur dossier de candidature avant dimanche 10/09 à minuit.

Emissions "feel good"

Côté divertissements toujours, La Une a proposé à une famille de remonter le temps à la recherche de souvenirs datant des années 70, 80 ou 90. Une immersion encadrée par Sara de Paduwa, qui offre l’occasion de revisiter des activités et émissions de l’époque. Un programme proposé lors de trois soirées spéciales garanties 100 % "feel good et nostalgie".

Dans la même veine "positive attitude" mais avec plus de fond, on pourra suivre Mon chien ce héros, série de reportages sur quatre chiens abandonnés dans des refuges qui, moyennant une formation adaptée, vont venir épauler une personne handicapée. Deux soirées spéciales proposées en lien avec l’opération Cap 48.

Défendre les citoyens et les rendre plus vigilants en termes de consommation, c’est le but d’On n’est pas des Pigeons, chaque soir à 18h30. Cette année, équipée d’une petite voiture-plateau, "La Pigeonnette", l’équipe ira à la rencontre des citoyens pour écouter leurs questions et enregistrer leurs réactions sur différentes problématiques et produits.

Les débats de la mi-semaine

La nouvelle est connue depuis le début de l’été. La RTBF a mis fin à la longue tradition du débat dominical. A votre avis s’installe le mercredi vers 22h toujours en direct. L’émission, animée par Sacha Daout, entend aborder davantage les grands débats de société, sans oublier de questionner le monde politique. Tout en proposant au public d’être toujours plus réactif via les réseaux sociaux. "Cette stratégie devrait s’avérer payante, parie l’administrateur général Jean-Paul Philippot, puisque le public du mercredi soir est de 400 000 téléspectateurs en moyenne."

C’est l’un des succès de la rédaction RTBF : Jeud i en prime, rendez-vous politique proposé en fin de JT, fonctionne très bien et prendra même de l’ampleur au cours de la saison. Une fois par mois, le rendez-vous passera de 20 à 45 minutes. Cette offre conjointe, en direct et en complète interactivité avec les téléspectateurs, a visiblement inquiété la concurrence puisqu’on apprenait hier après-midi la décision de RTL-TVI de proposer son propre rendez-vous politique hebdomadaire, le mercredi en fin de JT. Baptisé "RTL Info, la rentrée politique", il sera animé par Hakima Darhmouch qui recevra Benoît Lutgen ce mercredi.

Quelques anniversaires

L’année sera aussi jalonnée par divers événements avec l’inauguration de "MédiaSambre", nouveau site de 17 000 m² à Charleroi, le 1er septembre, ou des anniversaires : les 20 ans de "Jardins et Loisirs", les 50 ans du "Week-end sportif" (en décembre) ou les 60 ans de Cap 48 (en octobre).

Cinq séries belges en 2017-2018

Enfin, last but not least, sur l’ensemble de la saison 2017-2018, la RTBF l’assure : elle diffusera cinq séries 100 % belges en commençant par "Unité 42" avec Patrick Ridremont, plongée dans le monde de la cybercriminalité. En 2018 devraient suivre "e-Legal", avec Raphaëlle Bruneau et Olivia Harkay, dont la production a connu des problèmes de trésorerie, "Champion" avec Mourade Zeguendi mais aussi les saisons 2 de "La Trêve" et "Ennemi public".

KT