Médias/Télé Impliqué dans un scandale sanitaire, le groupe Lactalis a réagi à un sujet de Cash Investigation, qui abordait la situation dans le secteur du lait en France. Pour ce faire, la firme a créé un compte Twitter expressément pour se défendre.

De nombreux cas de salmonellose avaient été détectés auprès de nourrissons après que ceux-ci eurent ingéré des laits infantiles de la marque française, qui s'étaient avérés contaminés. Au cœur d'un sujet de Cash Investigation sur France 2 ce mardi soir sur les industriels du secteur laitier, le groupe agro-alimentaire s'est doté d'un compte Twitter pour réagir au contenu du reportage.

C'est ainsi que la firme a diffusé son premier tweet quelques minutes avant la diffusion de l'émission.

Que ce soit sur la marge bénéficiaire réalisée par les industriels, sur les conflits d'intérêt dans ce secteur ou sur la polémique de la salmonelle, c'est l'ensemble du programme qui a été commenté par une volée de tweets, 23 pour être précis, de la part de Lactalis.

 
Face à quoi, les réactions ont afflué pour dénoncer l'attitude du groupe, à l'image de ce tweet d'un représentant d'une agence de communication spécialisée dans l'agriculture.

La communication du groupe s'est donc voulue réactionnaire face au contenu du programme, mais elle n'a néanmoins pas semblé calmer les ardeurs de ses opposants.