Médias/Télé

On trouve déjà sur internet des sites d'informations gays et lesbiens en arabe, mais Mithly sera la première revue proprement dite avec parution mensuelle, a déclaré jeudi à l'AFP l'un des fondateurs, Samir Bargachi, coordinateur de l'association homosexuelle Kif-Kif (qui signifie +pareil+).

La parution de Mithly intervient dans un contexte marqué par les critiques de milieux islamistes concernant la participation du chanteur homosexuel britannique Elton John à un festival de musique à Rabat.

"Le premier numéro de notre revue est paru il y a un mois en format papier, mais ce 2ème numéro sera électronique, ainsi que les suivants", a-t-il ajouté.

Selon M. Bargachi, Mithly est "confectionnée sur internet à partir du Maroc par une dizaine de collaborateurs à Rabat et Casablanca. Elle est consultable sur les sites: www.gaymaroc.net ou bien www.mithly.net".

"La création en format papier de cette revue ne repose sur aucun fondement juridique puisque les autorités n'ont reçu aucune demande légale d'impression ou de diffusion au Maroc", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de la Communication, tout en évitant de se prononcer sur le site internet.

Le Maroc a une "Constitution qui considère l'Islam comme la religion de l'Etat", rappelle ce responsable. L'islam - comme d'autres religions - réprouve les pratiques homosexuelles. L'article 489 du code pénal marocain les punit "de 6 mois à 3 ans d'emprisonnement".

"Dans le cas de cette revue, ses animateurs risqueraient de tomber sous le coup de la loi. Il existe au Maroc des dispositions punissant l'atteinte aux moeurs", a déclaré à l'AFP Me Mourad Bekkouri, avocat au barreau de Rabat.

"En éditant le premier numéro en format papier, notre objectif était de marquer le coup par un acte symbolique fort", a expliqué M. Bargachi.

Plus de 200 exemplaires de la revue en format papier, circulant sous le manteau, "avaient alors été distribués en quelques jours", a-t-il assuré. "Les 200 exemplaires ont été rapidement distribués parmi la communauté gay au Maroc. Nous avons eu des échos très positifs aussi bien de la part des homosexuels que de certains hétéros", a conclu le coordinateur de Kif-Kif.

"Des Marocains et des étrangers ont proposé de collaborer à notre revue et notre rubrique +courrier+ est déjà très chargée. C'est encourageant", a-t-il ajouté.

Le lancement de "Mithly" coïncide avec la controverse suscitée par l'appel d'un parti islamiste marocain (PJD) à "interdire la participation" du chanteur homosexuel Elton John au festival Mawazine organisé à Rabat du 21 au 29 mai, avec notamment Julio Iglesias, Mika, BB King et Carlos Santana.

La programmation du chanteur anglais a été maintenue par les organisateurs qui ont estimé que la "vie privée d'Elton John" ne les "concernait pas".

"Le sujet qui dominera le 2ème numéro de Mithly sera un plaidoyer en faveur de la participation d'Elton John à Rabat. Mais il y en aura d'autres qui ne sont pas forcément liés à l'homosexualité", a souligné un collaborateur de la revue ayant préféré garder l'anonymat.

Les responsables du Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) étaient injoignables pour commenter la création de cette revue.

"Le Maroc est un pays musulman tolérant. La participation d'Elton John en est l'illustration. L'homosexualité est une pratique universelle", selon un autre responsable marocain ayant requis l'anonymat.