Médias/Télé

COTATION: **** Obligatoire** Recommandé* Conseillé Facultatif

** Scènes de crimes

De Frédéric Schoendoerffer, avec Charles Berling, André Dussolier. La une, 23.05. Très sobres, Charles Berling et André Dussollier recueillent, secouent, tamisent une montagne d'informations à la manière d'un chercheur d'or dans l'espoir de découvrir une pépite, un indice. Documenté mais pas documentaire.

** La vie rêvée des anges,

d'Erik Zonca, avec Elodie Bouchez, Natacha Régnier, Grégoire Colin. Canvas, 23.10. Erik Zonca colle au plus vrai de ses personnages, force le spectateur à entrer dans l'histoire de chacune de ses deux interprètes. On suit avec émotion ces parcours chaotiques où l'espoir de s'en sortir se heurte toujours à la dure réalité. Double prix d'interprétation à Cannes pour Elodie Bouchez et Natacha Régnier, exceptionnelles. En V.-O. française.

* Remo, sans arme et dangereux

De Guy Hamilton, avec Fred Ward, Joël Grey. Club RTL, 20.30 et 23.10. Un film à la limite du burlesque, où l'intrigue politico-financière est prise à la rigolade. Avec un Joël Gray cabotin à souhait en initiateur d'arts martiaux. Drôle.

De grandes espérances, d'Alfonso Cuaron, avec Ethan Hawke, Gwyneth Paltrow. la une, 21.10. Une adaptation du roman de Dickens et un remake du film de David Lean. De la Floride à New York, l'itinéraire d'un jeune homme peintre. Kitsch et baroque dans un premier temps, ce film vire malheureusement au fourre-tout tape à l'oeil, à peine relevé des présences des acteurs.

Ma mère préfère les femmes (surtout les jeunes) (A mi madre le gustan las mujeres), de Ines Pris et Daniela Fejerman, avec Leonor Watling, Rosa Maria Sarda. Canal+, 22.40. Parties sur le pied de la comédie, les auteurs et réalisatrices Ines Pris et Daniela Fejerman entendent ensuite traiter le sujet sur le fond, mais elles ne réussissent ni l'un ni l'autre.

Pique-nique à Hanging rock, de Peter Weir, avec Rachel Roberts, Helen Morse. Arte, 0.40. Inspiré paraît-il d'un fait divers authentique, un film qui cherche le compromis entre l'enquête policière et la recherche d'un climat. Sans trop de violence, par ailleurs, et bien interprété.

The wedding planner (Un mariage trop parfait), d'Adam Shankman, avec Jennifer Lopez, Matthew McConaughey, Bridgette Wilson. VTM, 21.15. Le film essouffle les ressorts pétillants de son maigre scénario en moins de deux bobines avant d'aligner sans plus d'imagination les poncifs de la comédie romantique. En V-O sous-titrée français.

© La Libre Belgique 2004