Médias/Télé

*** Chat noir, chat blanc (Crna macka, beli macor),

d'Emir Kusturica (France - Allemagne - Yougoslavie, 1998). Avec Barjam Severdzan, Srdan Todorovic, Branka Katic.

Arte, 20.40. En V.O. s-t. Comédie burlesque. Un script ténu, une inventivité de chaque instant font de ce film une comédie décoiffante et burlesque. Kusturica truffe le cadre de détails incroyables et insuffle à ses personnages une vitalité étonnante. Audacieux, virevoltant et enchanteur.

** Monsieur Schmidt (About Schmidt),

d'Alexander Payne (Etats-Unis, 2002). Avec Jack Nicholson, Hope Davis, Dermot Mulroney.

La une, 20.45 en V.F. et la deux, 23.15 en V.O. s-t. Comédie dramatique.

Un road movie autant extérieur qu'intérieur qui voit un homme tirer le bilan de son existence vide. Comment rendre ce vide sans être ennuyeux? C'est le défi posé au jeune metteur en scène Alexander Paynes, qui mise sur Jack Nicholson. Celui-ci joue sobre, en mettant toutefois la gomme quand il faut animer ce film dépressif, rendre percutante cette critique frontale de la société occidentale.

** Ce que veulent les femmes (What Women Want),

de Nancy Meyers (Etats-Unis, 2001). Avec Mel Gibson, Helen Hunt.

RTL-TVI, 21.10. Comédie. La force de cette comédie tient à sa lumineuse idée de départ, propice aux quiproquos hilarants, aux glissements futés. Mel Gibson, étonnamment convaincant, s'en donne à coeur joie, trouvant à qui parler en Helen Hunt.

** La décade prodigieuse,

de Claude Chabrol (France, 1971). Avec Orson Welles, Anthony Perkins, Michel Piccoli.

France 3, 23.55. Drame. Un film très hitchcockien pour Chabrol, qui touche aussi à l'univers secret et inquiétant du psychologique, sans oublier une touche quelque peu biblique. Le tout dans une oeuvre pas facile, magistralement interprétée, et qui dégage une drôle d'atmosphère.

© La Libre Belgique 2005