Médias/Télé

COTATION: **** Obligatoire** Recommandé* Conseillé Facultatif

*** Sweet Sixteen,

de Ken Loach (Grande-Bretagne 2002). Avec Martin Compston, William Ruane.

Arte, 20.40. En V.O.s.-t. Drame. Implacablement, Loach expose les contradictions d'un système tout au long d'un film noir et tendu. Cette tension monte pour atteindre une intensité inouïe et se décharger d'un coup. Une fois de plus, Ken Loach a débusqué l'interprète idéal en le jeune Martin Compston saisissant de conviction, d'une vérité poignante, et qui inspire aux spectateurs des sentiments sans cesse contradictoires. Un grand Loach.

** La légende de Bagger Vance (The Legend of Bagger Vance),

de Robert Redford (Etats-Unis 2000). Avec Will Smith, Matt Damon.

La deux, 20.45. Comédie dramatique. Inscrit dans la première moitié du XXe siècle, ce film transcende les époques, le golf y étant l'occasion d'une métaphore sur le rapport de chacun au cosmos, enjeux spirituels à la clé. Le cinéaste signe un précis de l'harmonie pour un film à la fois suave et généreux, mais aussi fort convenu.

La crime, de Philippe Labro (France 1983). Avec Claude Brasseur, Gabrielle Lazure.

Club RTL, 20.35. Policier. Un polar bien construit et musclé, à la Labro qui voulait faire une peinture de la société guettée par les dangers de l'argent. Vraisemblable, avec quelques bonnes petites touches et une très bonne interprétation de Claude Brasseur.

A l'aube du sixième jour (The 6th Day), de Roger Spottiswoode (USA 2000). Avec Arnold Schwarzenegger, Michael Rapaport.

RTL-TVI, 21.10. Science-fiction. Arnold Schwarzenegger se surpasse dans son rôle de clone d'Arnold Schwarzenegger. Un long métrage totalement inintéressant.

© La Libre Belgique 2006