Médias/Télé

Comme à chaque édition, la RTBF met les petits plats dans les grands pour faire vivre en direct le Concours Reine Elisabeth (dès ce soir à 19 h 30 sur Arte Belgique et à 19 h 50 sur Musiq’3). On lira dans "La Libre Culture" de ce jour un dossier complet consacré au Concours, avec la présentation des candidats, le programme détaillé De quoi ravir les mélomanes et autres auditeurs/téléspectateurs, qui se prennent au jeu d’un Concours aussi exigeant que populaire ! Comme à chaque édition, aussi, le Reine Elisabeth produira son lot de téléspectateurs mécontents ! Et, à chaque fois, c’est sa diffusion sur Arte Belgique qui est en cause Pendant quelques années, avant qu’Arte Belgique ne soit enfin reprise dans l’offre de Belgacom TV, la RTBF était assaillie de réactions d’abonnés de Belgacom ulcérés de ne pouvoir suivre les finales en direct.

Depuis, la situation s’est inversée Ce sont désormais les coups de téléphone de personnes se plaignant de la diffusion du Reine Elisabeth sur Arte Belgique qui menacent. Au vu de ce que le téléspectateur belge va manquer, on peut d’ailleurs le comprendre. Ainsi, si la diffusion des deux derniers épisodes de la série "Xanadu" a été sauvée in extremis - mais à une heure totalement indue : dans la foulée de la programmation des résultats, samedi après minuit donc -, le chef-d’œuvre de Raoul Ruiz, "Les mystères de Lisbonne" (dans sa version télé en 4 x 90 minutes), passe tout simplement à la trappe, jeudi et vendredi soir ! Un scandale pour les cinéphiles. D’autant plus inacceptable qu’avec la création de La trois, la RTBF bénéficie désormais d’une chaîne culturelle spécifique sur laquelle auraient pu (dû) se retrouver les finales du Reine Elisabeth sans perturber les programmes d’Arte