Médias/Télé Le conflit financier qui oppose TF1 et Canal + pourrait jouer un mauvais tour aux Restos du cœur et aux stars qui soutiennent le projet.

On appelle ça un dommage collatéral. Ou plutôt, un possible dommage collatéral. Les Enfoirés, et par la même occasion la cause qu’ils défendent, celle des Restos du cœur, vont-ils faire les frais de la guerre à laquelle se livrent en ce moment TF1 et Canal + ? Depuis quelques jours, les abonnés de cette dernière sont privés des chaînes de la première en raison d’un conflit financier sur les droits de diffusion entre les deux groupes.

La conséquence de cette guerre commerciale, ce sont pas moins de 5 millions de téléspectateurs privés des programmes de TF1. Auxquels pourraient venir s’ajouter les 18 millions de ménages abonnés à Free et Orange si ces opérateurs emboîtent le pas à Canal + comme ils menacent de le faire. De quoi sérieusement entamer les audiences du spectacle des Enfoirés qui sera diffusé vendredi sur la première chaîne française.

Qui dit audiences en baisse, dit moins d’argent pour les Restos du cœur. Car chaque album et chaque DVD du spectacle qui sera mis en vente dès samedi permet de servir 17 repas aux plus démunis. L’an dernier, ils ont rapporté plus de 7 millions d’euros, auxquels il convient d’ajouter les dons qui surviennent après la diffusion du spectacle à la télévision. Bref, ça représente beaucoup d’argent. Ceconflit financier constitue donc une menace bien réelle pour l’initiative lancée en 1985 par Coluche. Il reste moins de 48 heures aux parties concernées pour tenter de trouver une solution afin de ne pas aggraver un peu plus la situation des moins nantis…

Rappelons que la diffusion du show des Enfoirés engendre chaque année des audiences phénoménales. L’an dernier, 10,6 millions de téléspectateurs s’étaient donné rendez-vous derrière leur poste de télévision. Soit 45 % de part de marché.