Médias/Télé

"Lhistoire de l’esclavage s’inscrit au cœur de l’évolution européenne et ses échos dépassent largement le Vieux Continent pour symboliser un système d’exploitation (de l’homme par l’homme, NdlR) très présent dans le monde d’aujourd’hui" à travers trois piliers : violence, domination et profit.

C’est le principal enseignement que l’on retire de la série documentaire "Les routes de l’esclavage" à voir dès ce vendredi sur La Une à 22h35, mais aussi sur Arte, le 1er mai et sur France Ô, les 2 et 9 mai.