Médias/Télé Une robinsonnade au profit de "La Chaîne de l’espoir". Sur TF1, ce vendredi à 21h.

Ce nouveau jeu d’aventure a été co-développé par Adventure Line Production, la société de production de "Koh Lanta". Il est donc peu surprenant de retrouver le journaliste sportif Denis Brogniart aux manettes de L’Aventure Robinson *, tournée sur une île déserte paradisiaque quelque part dans l’archipel des Fidji. Il commente cette robinsonnade depuis une sorte de barge. La réalisation, soignée, ajoutant quelques cartes et dessins pour nous permettre de suivre la progression des aventuriers.

Avec pour héros les chanteurs Maître Gims et Kendji Girac, l’aventure ressemble par endroits à un jeu vidéo, commentaires intimes et confidences en sus.

Le but de ces cinq jours de survie ? Remporter un maximum de caisses métalliques chargées d’argent, au cours de trois épreuves mêlant sport et stratégie, disputées dans la jungle, sur le sable puis dans la mer. Les aventuriers devront ensuite se débrouiller pour rejoindre un point de ralliement, afin de "valider" le contenu de leurs trophées.

Un jeu de coopération

Point de concurrence ici ou de stratégie d’élimination. Les deux acolytes concourent ensemble au profit de "La Chaîne de l’espoir". Cette association française, créée il y a trente ans par le professeur Alain Deloche, offre un accès aux soins (médicaments, hôpitaux…) et à l’éducation à des enfants vivant dans les contrées les moins favorisées du monde.

Dans la première partie de l’émission que nous avons pu visionner, Maître Gims et Kendji Girac prennent leurs marques sur cette île où il faut se débrouiller pour se nourrir, se chauffer, se protéger de la pluie… ou des crabes. Le ton est enjoué, Kendji Girac faisant preuve, en particulier, d’une réelle habileté pour construire des abris, récupérer des noix de coco en haut des arbres ou disputer les épreuves physiques. Maître Gims apporte, lui, sa force, son humour et sa bonhomie, les deux artistes n’hésitant pas à pousser la chansonnette, accompagnée par la guitare de Kendji.

Reste que ce jeu réserve peu de réelles surprises dans un paysage audiovisuel saturé d’émissions ayant pour principe la survie en milieu hostile, avec ou sans people.