Médias/Télé Le magazine "Max et Vénus" débarque sur La Deux ce lundi, à 17h05.

La Deux affiche ce lundi son nouveau duo (im)pertinent de l’après-midi. Grande gueule, sexisme ordinaire, remarques grivoises et blagues potaches : Maximilien Dienst, candidat belge du Top chef 2017, affiche toute la panoplie des phrases assassines censées agiter la toile en sa faveur. Face à lui, Fanny Jandrain, animatrice expérimentée. Fraîchement débarquée de RTL-TVI, elle mettra certainement à profit son sens de la repartie et ses qualités de comédienne pour cadrer le jeune homme.

Le principe du nouveau rendez-vous est simple et est une variation sur le thème cultivé depuis de nombreuses rentrées sur La Deux : bonne humeur, chroniqueurs et "frichti". Comme le proposait le rendez-vous "Un gars, un chef" et, en partie, la version quotidienne de "Sans Chichis", avant lui.

La table sera dressée dès 17h05, du lundi au vendredi, et l’on retrouvera parmi les convives, quelques chroniqueuses avisées, bonnes fourchettes patentées, spécialisées dans l’art culinaire, mais pas seulement. Histoire d’appâter et d’épater l’invité du jour.

Le pitch de ce nouveau rendez-vous ? "Il leur apprend la cuisine, elles lui apprennent la vie". Même si Maximilien Dienst assure, goguenard, que "contrairement à Norbert, je resterai moi-même, je ne me laisserai pas recadrer. Ma mère a essayé pendant 23 ans, elle n’y est pas arrivée. Ce n’est pas elles qui vont me changer..."

Des recettes et bonnes adresses

En résumé, "il leur parle gastronomie, elles lui parlent culture, tendances, histoire et actualités". Avec une promesse à la clé : des recettes gourmandes et faciles à réaliser, de la bonne humeur et un éventail d’infos pour se cultiver. Pour chaque produit, Maximilien proposera une version classique et une version gastronomique "pour les cuisiniers plus chevronnés. Afin de donner l’envie au public de pouvoir le refaire."

Autour de la table, six personnes maximum se succéderont. Fanny Jandrain sera la maîtresse de maison, chargée des explications, tout en mettant la main à la pâte. Une "chouette reconversion" pour celle qui vient de passer dix années à RTL-TVI et est partie "en toute transparence et en bons termes" de son ancienne chaîne, en restructuration.

Au fil des jours, l’équipe de chroniqueuses proposera au public de tester les tutoriels cuisine qui tapissent le net, d’évoquer l’histoire des grandes dames de la gastronomie, d’analyser les relations entre cuisine et société ou entre hommes politiques et cuisine. Bien sûr, l’émission promet de pointer des accessoires astucieux, des personnalités emblématiques et des "bonnes adresses" à découvrir à travers le pays et au-delà. Mais elle soignera aussi les liens entre arts et gastronomie et proposera des portraits de femmes emblématiques.

Les tournages ont lieu les lundi, mardi et le mercredi soir, jours de fermeture du restaurant du jeune chef étoilé. "Cela ne changera donc rien à ma vie sauf que je serai plus fatigué car je ferai cela pendant mes jours de congé." L’émission sera tournée en studio dans un loft aménagé avec une grande cuisine conviviale, en arc de cercle. Une fois par semaine, Max Dienst s’en échappera pour faire une "rencontre surprise".