Médias/Télé

Coup de chaleur dans le monde des plus belles du Royaume: élue Miss Belgique 2010, la jeune Cilou Annys qui clamait haut et fort son intention de représenter l’ensemble du pays a créé la surprise. En effet, en couverture de l’hebdomadaire flamand "P Magazine", la jeune femme portant sa couronne piétine le drapeau belge et à ses côtés, Bart De Wever, président du parti indépendantiste flamand NVA, coupe l’écharpe de la Miss, d’un air gourmand. La photo a d’autant plus choqué que dans le même numéro, Bart De Wever, fidèle à ses convictions clame que "la Belgique est le plus raté des pays du monde".

Il n’en fallut pas plus pour que le comité de Miss Belgium se sente obligé de publier un communiqué: "Le drapeau belge représente naturellement la Belgique et Miss Belgique se trouve sur le drapeau pour monter qu’elle réside sur le territoire belge et soutient celui-ci. Cilou est fière d’être devenue Miss Belgique et de représenter le symbole de l’unité belge. Dans l’interview accordée par Cilou au magazine, il est d’ailleurs clairement mentionné que Cilou est pour l’unité de la Belgique. Le Comité national et Cilou Annys, Miss Belgique 2010, aiment la Belgique et tiennent à présenter leurs excuses, par la voie de ce communiqué de presse, aux personnes qui ont été offusquées par la photo." Le plus comique ou le plus tragique dans toute cette affaire est que la belle n’est nullement séparatiste et, à dire vrai, pas politisée pour un cent.

Comme l’affaire est devenu un prétexte à insultes intercommunautaires sur le Web, Bart De Wever entend siffler la fin de la récréation. "Je suis vraiment triste pour cette fille qu’on lui prête des intentions politiques alors qu’il n’y en avait pas. C’est le magazine qui a fait toute la mise en scène et il a dû fameusement me convaincre d’y participer. Mais une chose est certaine: personnellement, j’ai refusé de piétiner le drapeau car je ne veux pas déshonorer des symboles qui, comme dans ce cas-ci, n’ont pas de valeur pour moi; j’ai trop de respect pour eux..." C.Le