Médias/Télé

La journaliste Natacha Polony a pris la tête de la rédaction de Marianne, racheté en juillet par le groupe de médias tchèque Czech Media Invest, a indiqué l'hebdomadaire lundi.

Le nouveau propriétaire a également recruté l'ex-grand reporter du JDD Laurent Valdiguié après l'échec de Ebdo.

La rédactrice en chef du site Delphine Legouté est nommée "directrice de la transition numérique".

Marché en difficulté

"Marianne se réjouit de l'arrivée de Natacha Polony dans un hebdomadaire qu'elle connaît bien et qu'elle va enrichir de son talent, de ses idées et de son énergie et de celle de Laurent Valdiguié qui devra donner un nouveau souffle au journalisme d'investigation dans les pages du journal". Une expérience sur laquelle le magazine, en redressement judiciaire, compte pour tirer son épingle du jeu d'un marché du magazine en difficulté.

Après des débuts à l'éducation à Marianne, de 2002 à 2009, puis au Figaro, Natacha Polony, 43 ans, s'était faite remarquer comme chroniqueuse dans "On n'est pas couché" sur France 2, LCI, Paris Première ou encore Sud Radio.

La journaliste a été annoncée cette année dans les "Terriens du dimanche" de Thierry Ardisson sur C8 et le samedi midi dans "Le grand face à face" avec Ali Baddou et Raphaël Glucksmann sur France Inter. Connue pour ses prises de position sur les questions éducatives et sociétales, Natacha Polony a également fondé en 2015 son propre laboratoire d'idées, le Comité Orwell, puis a lancé en 2017 sa propre web TV, "Polony TV".

Eric Decouty reste directeur délégué de la rédaction de Marianne, assisté de Clara Dupont-Monod, Hervé Nathan et Jack Dion, directeurs adjoints. L'ancien propriétaire du journal Yves de Chaisemartin a gardé les fonctions de PDG et directeur de la publication du journal.