Médias/Télé

Présentée sur son site internet sous une forme similaire à Netflix, la chaîne NRATV, propriété du puissant lobby des armes à feu aux Etats-Unis, est utilisée comme un véritable outil de propagande. La chaîne fait la promotion des armes au travers de discours de célébrités américaines, comme le chanteur de country Charlie Daniels, et au travers d'une multitude de mini-séries.

La NRA a trouvé un nouveau public cible : les femmes. En effet, NRATV propose une section et des séries entièrement consacrées aux femmes. Avec des séries comme "Love at First Shot" (l'Amour au premier tir) ou "Armed and Fabulous" (Armée et Magnifique), la section NRA Women, sponsorisée par le fabricant Smith & Wesson, utilise l'image de la mère de famille comme une vitrine.

Dans une vidéo d'"Armed and Fabulous", Melanie Pepper, membre du forum NRA pour les femmes, explique que "les femmes ont un rôle important dans la NRA actuellement. (...) Si vous arrivez à avoir la femme [dans vos rangs], vous avez toute la famille".


Créée en 2014, NRATV a promis à ses utilisateurs d'offrir "la couverture vidéo la plus compréhensive des problèmes, des événements et de la culture du second amendement [NdlR : de la Constitution qui garantit le droit de porter une arme à feu], partout dans le monde".

Après la fusillade de Parkland qui a fait 17 morts le 14 février dernier, la NRA a de nouveau fait savoir qu'elle ne soutiendrait pas l'interdiction des armes sur le territoire américain.

Un appel au boycott par les internautes

Suite à la fusillade de Parkland, des internautes se sont mobilisés sur Twitter en appelant de grandes compagnies américaines à ne plus soutenir la NRA.

Parmi les entreprises citées se trouvent les services de location de voitures Avis, Alamo et Hertz, la compagnie aérienne United ou encore la compagnie spécialisée dans les logiciels informatiques Symantec.

Une nouvelle fois, les internautes et certaines célébrités demandent un boycott. Cette fois, celui de NRA TV. Et pour cause, la chaîne est aussi disponible en streaming sur des plateformes comme Apple, Amazon ou Roku.

"La NRA a le droit de dépenser une partie de son budget dans la diffusion de sa chaîne télé mais ces services de streaming ont le droit de retirer NRA TV de leurs plateformes", explique Shannon Watts, fondatrice de l'association "Moms Demand Action" qui lutte pour une meilleure prévention des violences par armes à feu.

L'actrice Alyssa Milano avait, elle aussi, appelé au boycott ce 1er mars dans un tweet adressé à Apple TV, Amazon et Fedex.