Médias/Télé

Le Tour de France, qu'on le veuille ou non, est avant tout une affaire d'hommes. Que ce soit sur le plan sportif ou médiatique, les femmes ont (trop) rarement voix au chapitre. On se réjouira donc d'apprendre que la RTBF a décidé d'innover, cette année, en confiant à une journaliste un rôle qui dépasse celui de «potiche».

Ophélie Fontana, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, occupera une place centrale dans le dispositif mis en place par la chaîne publique pour couvrir, du 1er au 23 juillet, la «Grande Boucle». Certes, les directs des étapes continueront à être assurés par de mâles spécialistes du vélo: le boulimique Rodrigo Beenkens (à partir du 14 juillet, peu après son retour de la Coupe de monde de foot en Allemagne), Laurent Bruwier et Benjamin Deceuninck (qui quittera «Studio Mondial» début juillet, Pol Perniaux prenant le relais). Sans oublier les incontournables consultants que sont Gérard Bulens et Mark Uytterhoeven. Mais, pour le reste, c'est bien Ophélie Fontana qui occupera l'écran chaque jour sur le coup de 18h55 avec l'émission «Tour au quotidien».

Univers familier

La jeune journaliste, présentatrice du «12 minutes» (JT de fin soirée sur la deux), ne semble nullement s'émouvoir de ce «parachutage» en milieu masculin. Un univers cycliste dont elle se dit «familière» (elle a grandi dans une famille très portée sur les sports, le vélo en particulier). Elle devra d'autant plus faire preuve de ses connaissances que «Tour au quotidien» - édité par Pierre Marlet et réalisé avec les équipes de «Au quotidien» - parlera prioritairement des aspects sportifs de l'édition 2006 du Tour de France (résumé de l'étape du jour, réactions, analyses,...).

Ophélie Fontana suivra la caravane du Tour depuis le prologue de Strasbourg jusqu'au finish des Champs-Elysées (d'où elle partira pour couvrir le Tour de la Région wallonne!). Elle animera «Tour au quotidien» depuis les sites d'arrivée des étapes ou de tout autre lieu emblématique.

Outre les directs et «Tour au quotidien», le dispositif ertébéen sera complété par le traditionnel «A bicyclette», diffusé avant et après chaque étape, avec Hervé Gilbert et Frank Peterkenne aux commandes.

Sur les ondes

VivaCité, la radio des sports de la RTBF, sera également de la partie tout au long du Tour. Chaque jour, de 15h30 à 18 h, Manu Jous, Sébastien Georis et Jean-Luc Vandenbroucke feront vivre les deux dernières heures de chaque étape. Un «Journal du Tour» prendra place à 8h10 et 18h02. Enfin, Samuel Grulois empruntera quotidiennement un «itinéraire bis» à chaque étape. Un monde d'hommes, on vous disait...

© La Libre Belgique 2006