Médias/Télé

Philippe Lawson est le nouveau directeur des rédactions presse des Éditions de L’Avenir (L’Avenir, lavenir.net, JDE, Proximag) et de L’Avenir Hebdo (Télé Pocket, Moustique), a annoncé lundi “L’Avenir”. Il prendra ses fonctions le 1er juillet. “C’est quelqu’un d’expérience, qui a une réputation importante, avec des connaissances très larges, qui connaît le local et il ne vient pas d’un concurrent”, a commenté Jos Donvil, administrateur-délégué du groupe.

Thierry Dupièreux, lui, s’en va. Rédacteur en chef des Éditions de L’Avenir depuis 2009, il était en froid avec la direction du groupe Nethys/Publifin, qui détient les Editions de l’Avenir.

Philippe Lawson cumulera ces fonctions avec celle d’éditorialiste en chef. “C’est un gros défi, reconnaît l’intéressé. Il faudra être à la hauteur.”

Né le 23 août 1967 à Kpalime, au Togo, Philippe Lawson débarque sur le sol belge en 1993. Sans-papiers, il bénéficie de la solidarité de certains habitants de Nandrin, en région liégeoise. Un passé qui le poussera à témoigner contre le projet de visites domiciliaires du gouvernement Michel.

Pendant ses études de sciences politiques à l’ULg, il suit des cours du soir en journalisme et fait ses débuts à “La Libre Belgique”, au bureau de “La Gazette de Liége”, en 1997. Il passe ensuite à la rédaction nationale, où il couvre tant les catastrophes naturelles que les sujets économiques, avant que “L’Echo” ne vienne le chercher en 2011. Sept ans plus tard, il prend donc la tête des rédactions du groupe dirigé par le controversé Stéphane Moreau. Pour Philippe Lawson, l’ascenseur social a fonctionné.