Photos de Kate: un groupe de médias britannique rompt ses liens avec l'Irish Daily Star

AFP Publié le - Mis à jour le

Médias/Télé

Le groupe de médias britannique Northern and Shell a annoncé samedi qu'il allait rompre ses liens avec le tabloïd irlandais Irish Daily Star qui a publié des photos seins nus de Kate, duchesse de Cambrige et épouse du prince William. Le journal a publié des clichés volés de Kate prenant un bain de soleil les seins nus cet été. Cette publication a provoqué la colère de la famille royale, qui venait d'intenter une action en justice contre le magazine français Closer, qui a le premier publié ces photos.

Northern and Shell, qui gère l'Irish Daily Star conjointement avec le groupe Independent News and Media, basé à Dublin, a déclaré qu'il n'exerçait aucun contrôle sur le contenu du journal et a condamné la publication des photos. "Je suis très en colère contre la décision de publier ces photos et je vais prendre immédiatement des mesures pour mettre un terme à notre joint venture", a déclaré le président de Northern and Shell, Richard Desmond.

"La décision de publier ces photos ne peut se justifier en aucune manière et Northern and Shell la condamne dans les termes les plus énergiques qui soient", a-t-il ajouté.

Le bureau de William et Catherine au Palais Saint James a dénoncé l'action de l'Irish Daily Star, estimant qu'elle n'était motivée que par la cupidité. Apparemment peu impressionné par l'action en justice intentée contre Closer, le magazine italien Chi a annoncé vendredi qu'il publierait 26 pages de ces photos dans une édition spéciale à paraître lundi.

Closer et Chi appartiennent tous deux au groupe Mondadori, propriété de l'ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi.

Northern and Shell publie quatre tabloïds en Grande-Bretagne ainsi que le magazine de potins OK! dans plusieurs pays, et a des joint ventures avec Independent News and Media pour gérer l'Irish Daily Star et son édition dominicale.

Le groupe possède également plusieurs chaînes de télévision pour adultes ainsi que le réseau de télévision Channel 5.

Milliardaire, Richard Desmond a fait fortune dans les années 80 en bâtissant un empire de magazines pour adultes dont le groupe Northern and Shell s'est défait en 2004.

Publicité clickBoxBanner