Polémique autour d'un reportage de "Strip-Tease"

F. Ch. Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Médias/Télé Après un an d'absence, le magazine "Strip-Tease" faisait son grand retour dans la petite lucarne avec un reportage intitulé "Cherche bergère désespérément" qui raconte l'histoire de Damien, un jeune éleveur de moutons célibataire, à la recherche du grand amour. Les grands-parents et la mère de Damien ont fait appel à une agence matrimoniale pour qu'elle lui trouve la perle rare. En échange de 2000 dollars, l'entremetteuse, nommée Marguerite, va lui présenter une jolie roumaine de 18 ans répondant au doux nom de Roxana. Si l'épisode a rapporté une belle audience à France 3 (900.000 téléspectateurs), il a surtout créé une vive polémique sur les réseaux sociaux où le montage a été critiqué et l'émission qualifiée de "télé-réalité de bobos".

Certaines des scènes du reportage sont assez pathétiques et montrent toute la fragilité du jeune éleveur, notamment lorsqu'il craque sur le perron de sa maison et menace de mort sa mère parce que celle-ci a révélé cette relation "arrangée" à un habitant du village, ou bien encore lorsqu'il confie avoir tenté de se suicider. Le téléspectateur ressent à la fois de la pitié et un certain malaise au fur et à mesure des scènes montrant la naïveté de cette famille reculée du monde.

"C'est l'image de la société telle qu'elle est"

Face aux nombreuses critiques dont ils font l'objet, l'un des créateurs de Strip-Tease et la réalisatrice du reportage ont tenu à se défendre. Pour le premier qui s'exprimait dans les colonnes de Télé Loisirs, si l'émission a choqué, c'est parce que la "jeune génération est dans une position assez moraliste et un peu gnangnan !". "Mon but est de montrer le monde sans fioriture et je trouve ça plus sain, ça apporte une réflexion plus intéressante que de digérer du "Secret Story" où tout le monde est beau et où tout est scénarisé. Et quand vous dites que c'est glauque, moi je crois plutôt que c'est triste ! Dans ce sujet, il y a surtout un criant besoin d'amour, vous ne croyez pas ?", rajoute-t-il encore.

La réalisatrice Véronique Houth explique pour sa part qu'elle souhaitait juste s'intéresser à "un monde qui souffre" et à des "hommes qui ont parfois du mal à se marier". Elle rappelle aussi que l'idée de base de "Strip-Tease" est de "saisir des moments extraordinaires chez des gens ordinaires". Quant on lui demande s'il fallait vraiment filmer la scène où Damien menace sa mère de mort, Véronique Houth déclare: "Quand Damien craque, on a continué à filmer mais à travers la fenêtre, on est resté derrière la porte. Après, au montage, on a eu des discussions avec l'équipe, mais on a décidé de tout garder. Si l'on commence à couper certains moments, alors on ne comprend plus rien".

La famille de Damien s'estime "trompée"

Toujours dans Le Parisien, la grand-mère de Damien raconte que son petit-fils a pleuré en découvrant le reportage. "Nous étions sûrs que les scènes où il menace sa mère et confie avoir tenté de se suicider n'étaient pas filmées. Notre intimité a été totalement trompée. Nous sommes écœurés. Damien n'est plus le même", explique encore la grand-mère. Elle relate également que le jeune éleveur a rencontré une autre jeune Roumaine récemment. "Elle est restée dix jours, sans succès", raconte la mamie. "Désormais, Damien est résigné, il ne fera plus confiance aux femmes venues de l’étranger. Il a décidé de jouer la carte d’une femme française", conclut-elle.

L'entremetteuse menacée de mort

Marguerite, l'entremetteuse, qui présente la jeune Roxanna à Damien reçoit des dizaines de menaces par courrier depuis la diffusion de l'émission. "On sait où tu habites, on va tuer. Si c'était à refaire, jamais je n'aurais participé cette émission", était-il écrit sur l'une de ses lettres. Marguerite se dit trompée par la production qui lui a caché le fait qu'il s'agissait d'un reportage de "Strip-Tease".

Publicité clickBoxBanner