Médias/Télé

La cinquième édition de l'opération Viva for Life, mise sur pied par la RTBF pour soutenir les associations de lutte contre la pauvreté infantile actives en Fédération Wallonie-Bruxelles, s'est clôturée samedi soir en battant un nouveau record de dons. Le montant récolté cette année s'établit à 4.115.330 euros. Les animateurs Sara De Paduwa, Ophélie Fontana et Cyril, qui avaient pour leitmotiv de "faire péter le compteur" alors qu'ils sont restés enfermés durant six jours dans un studio de verre installé sur la Grand-Place de Nivelles, ont largement battu le record de 2016, soit 3,45 millions d'euros.

Au total, le trio d'animateurs a assuré 144 heures de direct radio non stop sans manger de nourriture solide.

Lors des quatre précédentes éditions, qui s'étaient déroulées à Liège puis à Charleroi, Viva for Life avait déjà permis de récolter près de dix millions d'euros pour soutenir 251 projets de terrain, menés par 153 associations.

Avant la clôture de l'opération, la ministre Marie Christine Marghem a offert un chèque de 100.000 euros au nom du gouvernement fédéral. Le nouveau record de dons enregistré samedi soir à Nivelles permettra de continuer cette action.

Les associations qui bénéficieront de ces fonds sont sélectionnées sur base de dossiers, examinés par un jury d'experts lié à CAP48. Une analyse commandée à l'Université de Mons cette année a confirmé que les fonds octroyés ont permis d'augmenter significativement la qualité de l'intervention des associations soutenues. Par ailleurs, une étude menée en février 2017 par Dedicated Resources a prouvé que l'action de Viva for Life avait largement amélioré le niveau de connaissance du grand public belge francophone en matière de pauvreté infantile.