Médias/Télé

Hier matin, la RTBF avait investi "The Egg", ancien loft proche de la Gare du Midi réaménagé en centre audiovisuel, pour présenter ses grilles télé 2011-2012. Plus Droopy que jamais, François Tron, directeur de la télévision, lance le petit film de présentation. A mille lieues de la communication ultra-rôdée développée la veille par RTL, voilà un objet étrange dont on ne sait s’il faut le prendre au 1er ou au 36e degré Ainsi, quand Joëlle Scoriels et Adrien Devyver débarquent à Charleroi pour découvrir le nouveau studio de "Sans chichis", on ne sait s’ils sont heureux ou moqueurs

Le manque d’enthousiasme qui parcourt ce film, on le retrouve face à ces grilles de rentrée, guère riches en surprises. Toute la communication est donc axée sur "The Voice", le projet le plus attendu de la chaîne publique - la conférence de presse était ainsi rythmée par des interventions de "La Voix", façon "Secret Story" Preuve décidément, qu’après "Comme un chef" par exemple (dont le tournage de la seconde saison a déjà commencé) ou "Y a pas pire conducteur", la RTBF n’a plus peur de la téléréalité. Dans son speech enflammé, l’administrateur-général de la RTBF Jean-Paul Philippot présente d’ailleurs cette rentrée comme l’expression d’une RTBF "moderne, ambitieuse, conquérante et décomplexée". Décomplexée mais pas trop quand même car ni lui, ni François Tron ne vont jusqu’à assumer le terme de "téléréalité", présentant ce format international comme un simple télécrochet

On n’en saura d’ailleurs pas beaucoup plus sur "The Voice Belgique". En tout cas pas le nom des coaches qui entoureront Maureen Louys - d’après les mauvaises langues, beaucoup de stars belges approchées auraient déjà décliné l’offre - ni la date de diffusion. Tout juste sait-on que 11 000 personnes ont déjà déposé leur candidature sur le site de l’émission

Divertissement toujours avec, en octobre, une soirée consacrée au Gala du Festival du rire de Liège, avec notamment Stéphane Guillon, François-Xavier Demaison, Virginie Hocq Toujours dans l’humour, on se réjouit de l’arrivée sur La Une, dès lundi avant le JT, de "La minute du Chat", capsule quotidienne qui transpose à l’écran l’univers décalé et burlesque de Philippe Geluck (*).

Du côté de la fiction, la RTBF annonce l’arrivée prochaine de la première saison d’"A tort ou à raison" (soit six épisodes faisant suite à deux pilotes), avec Alexandra Vandernoot, Marianne Basler, Bernard Yerlès et Olivier Minne. Tandis que France 3 a déjà donné son accord pour l’écriture d’une seconde saison. L’occasion pour M. Philippot de mettre l’accent sur l’investissement du service public dans la production. Il affirme d’ailleurs qu’il se battra sur ce terrain pour négocier le prochain contrat de gestion avec la Communauté française, en 2012. Arguant que seule la production propre est à même de refléter la diversité de la société wallonne et bruxelloise à l’écran

Sur les 500 heures de programmes hebdomadaires distillés sur La Une, La Deux, La Trois et Arte Belgique - qui s’ouvrira désormais à la culture flamande (cf. LLB d’hier) - il y a, ceci dit, également des achats. Notamment du côté de la fiction. La RTBF a ainsi mis la main sur "Boardwalk Empire" avec Steve Buscemi (produite par Martin Scorsese pour HBO), "Les piliers de la Terre", adaptation du best-seller de Ken Follett par Ridley Scott, "Crash" ou encore "Harry’s Law", la nouvelle création de David E. Kelley ("Ally McBeal"). Egalement au programme, les nouvelles saisons de "The Mentalist", "Gossip Girl", "Vampire Diaries", "V", etc.

Autre chantier capital pour la RTBF, l’info. Sur ce point, Jean-Pierre Jacqmin avoue que le "15 minutes" n’a pas encore trouvé son public sur La Deux mais se réjouit que "Mise au point" soit désormais leader face à "Controverse". Nouveauté, l’émission politique sera, dès ce dimanche, rediffusée en "prime" sur La Trois. Pour le reste, pas de changement. "Questions à la une" et "On n’est pas des pigeons" seront au rendez-vous dès la semaine prochaine, tandis que la RTBF misera à nouveau sur des grandes journées spéciales info. La prochaine, le 11 septembre, reviendra sur les 10 ans des attentats de New York. Lesquels seront également très présents dans l’offre documentaire des prochains mois. Qui sera marquée par la diffusion d’"Apocalypse Hitler", la nouvelle série de Danielle Costelle et Isabelle Clarke, ou, plus léger, de "Gaga by Gaultier", la rencontre entre la nouvelle diva de la pop et le créateur français.

Pas beaucoup de changement non plus du côté des magazines, tous reconduits, de "Ma terre" au "Jardin extraordinaire", en passant par "Sans chichis", "Les carnets du bourlingueur", "Devoir d’enquête", etc. Seules nouveautés, "C’est du Belge" est désormais présenté par Gérald Watelet et Barbara Louys (suite au départ de Thomas Van Hamme), "Cinéstation" se fait plus court mais est désormais bimensuel, tandis que "Mille-Feuilles" devient "Livr(é)s à domicile", Thierry Bellefroid débarque chez un téléspectateur en compagnie d’un auteur. Pour le premier numéro, le 12 septembre sur La Deux, il invite ainsi Eric-Emmanuel Schmitt chez une lectrice de Schaerbeek

Enfin, 2012 sera une année de Jeux olympiques (à Londres) pour la RTBF, dont l’offre sportive sera toujours aussi pléthorique (foot, F1, athlétisme, cyclisme, tennis ).

(*) On lira un entretien avec Philippe Geluck demain dans le "Momento".