Médias/Télé Le documentaire de Stéphane Benhamou retrace la carrière de l’acteur aux 120 films, entre 1942 et 1997. De Minnelli à Preminger, de la "La nuit du chasseur" à "La fille de Ryan" en passant par "Les nerfs à vif", il s’attache aussi à montrer l’autre visage de cet homme charismatique qui est présenté comme l’éternel dur à cuire, buveur, fêtard, bagarreur.

Le documentaire "Robert Mitchum, le mauvais garçon d’Hollywood", à voir ce dimanche sur Arte, à 22h30.