Médias/Télé Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF, a-t-il poussé une «gueulante» lundi matin en présence des responsables de l'Info télévisée suite au succès rencontré, à la veille du week-end, par le nouveau rendez-vous politique de RTL-TVI («Le Grand défi»)? Poser la question semble déjà trop dérangeant... Nos rares interlocuteurs préféraient, mardi, ne pas s'exprimer ouvertement sur le sujet.

Beaucoup sont pourtant ceux qui parlent du «très beau coup d'image» réalisé par la chaîne privée. D'autant plus difficile à avaler qu'il l'a été sur le terrain de l'information politique, longtemps chasse gardée de la RTBF. «On aurait pu le faire... Maintenant, cela ne sert à rien de réagir de façon épidermique», analyse un journaliste.

La RTBF, en position désormais de challenger, se devra toutefois de réagir au cours des prochains mois. A court terme, on annonce un «reformatage» du débat dominical «Mise au point». On fait également état de «nombreuses réflexions» sur différents projets. Lesquels? Motus. Enfin, on attend toujours le résultat de la mission confiée à Fabienne Vande Meerssche sur une émission relative à l'actualité parlementaire.

Quoi qu'il en soit, la RTBF devra repartir à l'offensive sur un terrain - le débat politique - où une chaîne publique se doit d'être présente. Un terrain, il est vrai, souvent glissant...

© La Libre Belgique 2006