Médias/Télé

Deux ans après Auvio, le groupe lance RTL Play dans un contexte tendu.

Il aura fallu attendre mais c’est chose faite. Le groupe lance RTL Play, plateforme dévolue au replay. Lancé dans le cadre du plan de restructuration #Evolve, RTL Play laissera aux téléspectateurs la possibilité de visionner les programmes de RTL en différé.

Une chaîne personnalisable

Emissions originales, journaux, séries, films, mais aussi matchs de foot en direct et autres contenus exclusifs sont donc à retrouver dès maintenant, pour une durée variable : entre sept et trente jours pour les séries et films qui ne sont pas produits par RTL, de manière illimitée pour les productions originales. RTL Play proposera également des contenus exclusifs, comme la retransmission en direct du concert du Télévie au CHU de Liège, le 20 avril prochain. D’autres événements seront annoncés.

L’ensemble est gratuit, mais financé par des publicités qui apparaîtront pendant la lecture. Comme pour Auvio, la plateforme de replay de la RTBF, il faudra se créer un compte pour y accéder, mais ceux qui sont déjà inscrits sur RTL Info n’en auront pas besoin.

Avec RTL Play, le groupe cherche à s’adapter à une époque où les téléspectateurs se détournent du petit écran pour regarder leurs programmes de manière délinéarisée, c’est-à-dire à la carte, sur Internet, sans la contrainte des horaires télévisés. Le groupe RTL promet une chaîne de télévision "100 % personnalisable", s’adaptant aux goûts de l’utilisateur qui aura renseigné ses centres d’intérêt lors de son inscription. La plateforme est dès à présent disponible sur Internet, mais aussi sur les smartphones Android et iOS et sur les tablettes.

RTL Belgium en difficulté

L’enjeu est de taille pour RTL, qui se sépare aujourd’hui officiellement de 88 de ses salariés, dont 33 titulaires de carte de presse. Selon la direction de RTL Belgium, la filiale doit composer avec l’arrivée de TF1 sur le marché audiovisuel belge, les chaînes ciblant la même audience. Même si l’entreprise est encore rentable, ses résultats connaissent une forte dégradation ces derniers mois, accentuée par la crise du marché publicitaire. L’arrivée de la plateforme Auvio, il y a deux ans, a mis en lumière le retard du groupe RTL quant à son développement numérique. "L’important pour nous, c’était d’être là au moment où regarder des programmes en différé devenait une habitude", explique Stéphane Rosenblatt, directeur de la télévision.

A noter que RTL Play ne remplace pas l’offre "RTL à l’infini", qui permet aux clients de certains opérateurs (Proximus, Voo, Telenet, SFR, Scarlet) de regarder les séries, films et émission en VOD directement sur les téléviseurs.

En revanche, les applications pour smartphone qui n’avaient vocation qu’à diffuser les programmes du groupe disparaîtront, au profit de cette nouvelle application.