Médias/Télé L’animateur présentera une nouvelle émission parodiant le petit écran, sur France 2 dès le 17 février.

Michel Drucker aime rire, et rire de lui. Il le prouvera le samedi 17 février, sur France 2, en prime time, en animant un divertissement inédit, coproduit par Calt Production et BlackDynamite, "Samedi c’est parodie". "On avait envie de rigoler, de montrer que la télé peut se moquer d’elle-même. C’était jubilatoire. Tout le monde a joué le jeu. Nagui a accepté qu’on fasse sur son plateau une parodie assez gratinée de ‘N’oubliez pas les paroles’, Elise Lucet a parodié son émission, devenue ‘Cashcash Investigation’ et Josée Dayan a accepté que sa série ‘Capitaine Marleau’ devienne ‘Capitaine Marlou’ avec Jérôme Commandeur dans le rôle. Je suis moi-même interviewé sur mon canapé-rouge par le singe de Jeff Panacloc", confie l’animateur de "Vivement dimanche prochain", toujours en tournée avec son one-man-show.

Cette émission pourrait revenir deux fois par an en cas de succès. De nombreux humoristes, encadrés par de jeunes comédiens, ont accepté de rejoindre la troupe, sous la direction de Nicolas Benamou, réalisateur du film à succès "Babysitting". Lucien Jean-Baptiste, Pascal Légitimus, Camille Combal, Arnaud Tsamère, Frédérique Bel, Lionnel Astier, ou Nicole Ferroni seront mis à contribution, et on retrouvera dans leur propre rôle les animateurs Arthur, Julien Courbet, Thomas Thouroude, Samuel Etienne ou Laurent Romejko.

Une dizaine de parodies inédites (le fils des Bodin’s passe le casting de "L’Amour est dans le pré") et de sketchs (un élevage en cage de chroniqueurs), écrits par Benjamin Guedj, auteur pour les César, seront proposées.

"On a tous grandi avec les parodies des Nuls, des Inconnus. Michel, c’est la télé, et si on parodie la télé, il faut que Michel soit là, pour s’amuser. C’est un corrosif, mais pas méchant", assure Benjamin Guedj, qui s’est entouré de cinq auteurs, dont le Belge Charlie Dupont.