Médias/Télé

La présentatrice Météo intègre la 8e saison de «Danse avec les stars» qui démarre samedi 14 octobre à 21h sur TF1. Rencontre avec une jeune femme qui cherche le beau et le bon à l’intérieur d’elle-même et de TF1…

Vous êtes donc devenue une star ?

Je ne le perçois pas comme ca. Les stars, ce sont Arielle Dombasle, Camille Lacourt. Pour moi, c’est une aventure hors du commun. D’abord parce que j’ai une passion pour la musique et la danse. Et parce que, derrière, je cherche un lâché-prise.

Etes-vous sportive ?

Ponctuellement, pour des missions, je peux faire un semi marathon, mais je pratique surtout le yoga de la respiration, le Pranayama et les méditations liées à l’art de vivre de Sri Sri Ravi Shankar.

Quelle est la part belge et la part capverdiennes en vous ?

L’autodérision et savoir quelle est notre place. En Belgique, on est valorisé quand on s’exile. Ca nous permet d’avoir, je l’espère, un minimum d’humilité. Alors, on est bien reçu là où on arrive. Et puis, ici, on est bien formé et polyvalent, de vrais couteaux suisses ! Le côté capverdien, c’est la joie de vivre, les liens simples autour de la nourriture et des discussions.

A 16 ans, après le décès de votre maman d’un cancer du sein, vous avez obtenu la majorité anticipée et avez vécu seule, vos parents étant divorcés. Vous venez de loin…

(...)