Médias/Télé

L'échec du «Royaume» (3,7 millions de téléspectateurs en moyenne contre 7,1 millions pour la Star Ac') n'a pas totalement brisé les ardeurs de TF 1 en matière de téléréalité. La chaîne privée prend à nouveau le pari avec «Je suis une célébrité... sortez-moi de là!», diffusé dès ce vendredi, à 20h50 (puis du lundi au samedi à 18h25, et le dimanche à 17h25). Une bonne indication: cela fait cinq ans que le concept britannique «I am a celebrity, get me out of here!» cartonne de l'autre côté de la Manche. La finale de la dernière édition, remportée par Carol Thatcher, la fille de l'ex-Premier ministre Magaret Thatcher, a été suivie par 10 millions de téléspectateurs sur ITV.

Autre donnée essentielle: la quotidienne sera animée en direct, au coeur de la jungle brésilienne, par le duo inédit formé par le clown de service, Christophe Dechavanne, et monsieur Millionnaire, Jean-Pierre Foucault. So Nice Productions, dirigée par Alexia Laroche-Joubert, a mis le paquet avec un décor «à la King Kong», un plateau de 400 mètres carrés installé dans les rochers, sur un échafaudage métallique de 7 mètres de haut.

Le concept, mélange de «Koh Lanta», de «Fear Factor» ou de «La Ferme célébrités» est assez simple: pendant deux semaines, douze candidats people (dont on découvrira l'identité à l'antenne) seront placés dans des conditions limites de survie et poursuivront deux objectifs: échapper à l'élimination du public en s'assurant le meilleur confort possible au cours d'épreuves de luxe quotidiennes où ils pourront gagner des couvertures, du savon, des allumettes, des matelas... Et gagner le maximum d'argent au profit d'associations grâce à la chasse au trésor. Outre une cagnotte collective partagée entre toutes les associations, un bonus de 50 000 euros reviendra à l'association représentée par le gagnant de l'émission.

TF 1 mise également sur l'interactivité. La première semaine, les téléspectateurs pourront désigner chaque jour par audiotel ou SMS le candidat qui passera l'épreuve de survie, lui permettant de gagner des rations alimentaires supplémentaires. La seconde semaine, ils pourront sauver leur célébrité préférée. Chaque jour, la personne qui aura obtenu le moins de votes de soutien sera éliminée.

Bref, des recettes éprouvées depuis six ans par TF 1. Malgré l'annonce d'un déclin de la téléréalité, la chaîne fait toujours un carton avec la «Star Ac'» ou «Koh Lanta», davantage proches, il est vrai, de l'émission de variétés et du jeu d'aventures que des concepts trash qui colonisent les écrans américains. Le dernier en date, «Black White», invite des familles noire et blanche à échanger leur peau et leur vie. On n'est pas près non plus de voir sur TF 1, qui s'accroche à l'idée d'une télévision familiale, ou ailleurs en France, une émission de téléréalité sur la chirurgie esthétique.

© La Libre Belgique 2006