Médias/Télé Rentrée Le groupe continue de capitaliser sur son "navire amiral" en complémentarité avec TMC, NT1 et HD1.

Le groupe TF1 envisage sa rentrée sous le signe d’une "stratégie multichaînes", dans une optique de "complémentarité et de singularité" de TF1, TMC, NT1 et HD1, a rappelé Gilles Pélisson, le CEO du groupe, lors d’un point presse lundi. "Nous avons mis en place cette stratégie depuis un an et demi et nous avons obtenu des résultats très positifs", a confirmé Ara Aprikian, le directeur général adjoint du groupe. Cela se traduit par une hausse des audiences : 28,1 % de parts de marché sur les 4 ans et plus pour l’ensemble du groupe (+ 0,5 point par rapport à la saison précédente et 0,6 point versus France Télévisions). Sur les femmes responsables des achats (Frda) de moins de 50 ans, la part d’audience atteint 33,2 % de pda (+ 1,5 pt par rapport à la saison précédente). TF1 accumule à elle seule 20,2 % de pda et 22,3 % sur les femmes de moins de 50 ans.

Forte de ces résultats positifs, TF1 demeure "le navire amiral" sur lequel le groupe compte "capitaliser", tout en faisant "circuler les œuvres à l’intérieur des chaînes". Par exemple, une case a été ouverte le samedi à 14 h pour rediffuser, chaque semaine, 5 épisodes de la saga de l’été d’avant-soirée, "Demain nous appartient". Ce feuilleton produit par Newen (groupe TF1) pourrait se poursuivre en saga d’automne.

La série française rivalise avec la série US

La fiction fait partie des axes forts de la rentrée de TF1. C’est sur cette chaîne que le genre a totalisé, sur 2017, 27 des meilleures audiences sur 30 de fictions en prime. Parmi les 12 nouveautés annoncées, la chaîne programmera "Les Bracelets rouges", adaptation d’une série espagnole (avec Cécile Rebboah ou Michaël Youn), "Les Chamois" (Julie Depardieu et François Berléand), ainsi que les saisons 2 de "Sam" et "La Vengeance aux yeux clairs". Des mini-séries, "La Mante" (avec Carole Bouquet), dont la diffusion vient de démarrer ce lundi, "Les Innocents" (avec Tomer Sisley et Olivier Marchal) ou "Le tueur du lac", s’ajoutent à des unitaires comme "Mention particulière", autour d’une jeune fille trisomique qui passe le Bac, ou "Quand je serai grande, je te tuerai" de Laetitia Milot.

Les séries US ne disparaissent pas de la grille de TF1, avec la saison 2 de "L’Arme fatale", et trois nouveautés : "The Good doctor", par le créateur de "Dr House", David Shore, "Swat", et "Deception", piloté par les réalisateurs du "Mentalist". On attend encore la première série issue de l’accord Trinity (TF1, RTL et NBC), "Gone", et la série britannique "The Liar".

La Coupe du monde en exclu

Côté divertissement, une nouvelle franchise est en préparation : "Un village à la diète", dans lequel un maire propose à ses administrés de se mettre au sport et de perdre du poids. Et côté sport, TF1 s’est offert l’ensemble des matchs de la Coupe du monde de football 2018 en exclusivité.

TMC, chaîne leader de la TNT, peut s’appuyer sur la saison 2 du rendez-vous d’access de Yann Barthès, "Quotidien", ou sur la première diffusion en gratuit de la série coproduite avec Netflix, "Marseille", et de la série Marvel/Netflix "Daredevil". Des événements seront par ailleurs confiés à des talents issus de "la pépinière de talents autour de Yann Barthès" : Eric et Quentin, Etienne Carbonnier ou Willy Papa.Caroline Gourdin, à Paris