Médias/Télé

D epuis le 5 avril, Uki H H séduit les tout petits sur Club RTL, du lundi au vendredi dès 6 h 45. Personnage destiné aux jeunes enfants âgés de 1 à 4 ans, Uki semble bien parti pour devenir la mascotte des tout petits et de leurs parents. Accompagné de ses fidèles amis (le lapin, le canard, la tortue et le hérisson), Uki vit tous les jours de nouvelles aventures sous le regard bienveillant du soleil, du nuage et de la lune.

Cent pour cent belges, les 52 épisodes de la vie du petit personnage ont été dessinés par Topfloor (société louvaniste en charge des conceptions originales), en collaboration avec la firme gantoise Creative Conspiracy (qui a converti le story-board en animation informatisée HD). Les deux partenaires ont conçu un environnement stimulant et dynamique - réussi - où chaque épisode (d’une durée de 5 minutes) représente un jour dans la vie du petit personnage : "A new day, a new adventure !"

Les aventures d’Uki ont été imaginées et composées par de nombreux écrivains belges parmi lesquels Dierk Nielandt, rédacteur en chef du magazine hebdomadaire "Bob et Bobette", et Tom Neuttiens. La réalisatrice britannique de "Bob le Bricoleur", Diane Redmond, a également collaboré à la rédaction de certains scripts.

"Uki existe depuis quatre ans sur papier. Il est original mais notre point fort, c’est la qualité de l’image. Les autres dessins animés ne se soucient pas de cette qualité quand il s’agit de jeunes enfants. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle notre Uki se vend si bien. Et nous composons spécialement de la musique classique qui accompagne chaque action", affirme Luc Van Driessche, administrateur-délégué de la Creative Conspiracy.

Uki ne parle pas mais il n’en est pas moins expressif. Il personnalise un enfant joyeux, rieur et curieux qui s’exprime richement par le langage corporel et les bruitages sonores. Armé de ses petites ailes, il évolue dans un environnement coloré et sans danger, au cœur de la nature, où les fleurs sont ses amies.

"A la télé, aujourd’hui, il est difficile de trouver des programmes adaptés aux enfants de moins de 5 ans. Et quand ils ne sont pas menaçants, ils sont lents et ennuyeux à mourir. Mais quand j’ai regardé ce programme avec mon fils, j’ai adoré. C’est frais, c’est super joyeux, plein de vie, doux et sécurisant !", soutient Jani Hindon, mère de Yaël, 4 ans.

Déjà diffusé en Belgique sur Club RTL et la VRT ainsi qu’en Finlande sur MTV3, SubTV et SubJuniori, Uki sera également programmé sur la chaîne portugaise Canal Panda dès 2011. La BBC, séduite par la série, a également acheté les droits de diffusion du petit personnage jaune. Dès septembre, le groupe anglais diffusera ses aventures sur la chaîne pour enfants CBeebies. "Nous sommes également en négociation avec l’Allemagne. La Grande-Bretagne ne sera pas le dernier pays à adopter Uki. Beaucoup d’autres vont suivre. C’est en négociation", ajoute Luc Van Driessche.

Produit d’Universal Music Belgium, "la série est 100 % belge, ce dont nous sommes très fiers ! Avoir la BBC à bord à ce stade est extraordinaire. Nous sommes donc très contents. Pour Universal, Uki est un projet de diversification très important", ajoute Patrick Busschots, directeur chez Universal Belgique. Après la musique, Universal annonçait en effet récemment son désir d’explorer de nouvelles voies dans l’industrie du divertissement et de s’ouvrir à de nouveaux marchés qui ne seraient pas (encore) perturbés par le téléchargement sur Internet.

Rens. : www.ukiland.be.