Médias/Télé Angélique Etienne, vraisemblablement victime d'un malaise, n'a pas pu terminer son duplex depuis Strasbourg.

Ce mercredi, la journaliste française était en duplex depuis Strasbourg pour évoquer la conférence de presse donnée par la famille de Naomi Musenga, 22 ans, décédée en décembre dernier après avoir été raillée par une opératrice téléphonique du Samu.

Angélique Etienne a réussi à s'exprimer pendant quelques secondes avant de ne plus savoir énoncer le moindre mot. Le présentateur Natha­naël de Rincque­sen, qui était aux commandes du JT de 13 Heures sur France 2 au moment de l'incident, a tenté de relancer la jeune femme, avant de mettre un terme à son calvaire en revenant très professionnellement en studio.

Le journaliste a d'ailleurs tenu à publier un message bienveillant sur Twitter à l'attention d'Angélique.

Angélique Etienne s'est aussi exprimée sur les réseaux sociaux pour remercier ceux qui se sont souciés de son état de santé et a souhaité rassurer tout le monde.