Médias/Télé

Le Comité national des gens du voyage et son président Étienne Charpentier, représentés par le bâtonnier Me Jean-Marie Dermagne, ont déposé une plainte au pénal auprès du parquet de Charleroi à la suite des propos tenus par l'animateur de la RTBF, Alain Simons, sur la communauté des gens du voyage, a indiqué le cabinet du bâtonnier, confirmant une information parue sur le site de L'Avenir. La plainte vise les préventions d'"incitation à la haine et à la discrimination par l'expression d'un amalgame honteux entre gitans et voleurs", explique Étienne Charpentier dans un communiqué transmis au journal L'Avenir.

Le président du Comité national des gens du voyage souhaiterait également que l'administrateur général de la RTBF prenne une sanction. Il lui aurait écrit une lettre: "Estimant les propos de l'animateur Alain Simons ignominieux et gravement offensants pour la communauté des gens du voyage qu'il représente, le comité de défense des membres de cette communauté réclame, à titre de sanction, l'écartement définitif d'Alain Simons de l'antenne."

La semaine passée, l'animateur de VivaCité Charleroi avait dit: "Attention! Je vous signale quand même la présence de Gitans dans la région de Loverval, Gerpinnes, Somzée et les environs. Fermez bien les portes. Si vous avez des trucs volables chez vous, faites attention."

La direction de la RTBF avait condamné ces propos et suspendu l'animateur de l'antenne pendant une semaine. Unia (l'ex-Centre pour l'égalité des chances) a pour sa part ouvert un dossier et le CSA une instruction.

De retour à l'antenne jeudi, Alain Simons avait présenté ses excuses.

BELGA