Médias/Télé Un commentaire de Valérie Damidot a provoqué l'ire d'utilisateurs du réseau social à l'oiseau bleu.

Le compte de l'animatrice française a été bloqué le week-end dernier durant quelques heures. En cause, un tweet de la nouvelle recrue de TF1 (et d'RTL-TVi en Belgique) concernant le mouvement Génération Identitaire, un groupuscule français d'extrême droite, qui s'est fait remarquer pour avoir voulu fermer la frontière située dans les Hautes-Alpes entre la France et l'Italie. Les membres du groupe ont escaladé le col de l'Echelle en raquettes avant de placer des grillages... en plastique.

Une opération largement relayée dans les médias et qui n'était pas du goût de l'experte en déco d'intérieur. Elle a commenté un tweet à propos de l'événement avec cette légende : « Un bon pétard la dessus et hop ! Tous à la maison les identitaires… ».

Ce tweet a fait l'objet de nombreux signalements d'autres utilisateurs, arguant qu'il s'agissait là d'une "menace de mort", comme le qualifie un utilisateur contacté par nos confrères du Parisien et embarqué dans la conversation en ligne.

© DR

La modération française du réseau social a finalement réagi en suspendant le compte de Valérie Damidot - avant de le réautoriser quelques heures plus tard. Une sentence que plusieurs internautes estiment insuffisante.