Médias/Télé L’animateur a saisi le tribunal de commerce.

Le 11 juillet dernier, NRJ France avait annoncé l’arrêt de C’Cauet, l’émission que Cauet animait quotidiennement de 19h à 22h depuis 7 ans.

Selon une information de BFM Business, confirmée par la station radio elle-même, celui qui a rebondi depuis sur Virgin Radio pour animer Cauet s’lâche de 18h à 21h, a assigné son ancien employeur devant le tribunal de commerce pour dommages et intérêts. L’animateur âgé de 45 ans s’est tourné vers ce tribunal et non pas vers celui des prud’hommes car son contrat avec NRJ a été signé par sa propre société, Be Aware. "Le montant réclamé par Cauet n’est pas connu, mais sa société Be Aware Radio réalise un chiffre d’affaires de 1,4 million d’euros par an", rappelle BFM Business.

Une amende d’1 million d’euros

Rappellons qu’en décembre dernier, le CSA avait infligé une amende d’un million d’euros à NRJ pour des blagues trop trash tenues par l’animateur radio dans l’émission C’Cauet du 9 décembre 2016. Il s’agissait d’un canular téléphonique. Dans la foulée, NRJ avait jugé que la sanction infligée était "injuste et totalement disproportionnée".

Comme aucun accord à l’amiable n’aurait été trouvé, Cauet poursuit dès lors NRJ en justice. Le groupe a pour sa part indiqué qu’il s’agissait "d’un contentieux d’ordre commercial". Et d’ajouter sur BFM Business que "sur le fond, aucun élément factuel ou juridique ne vient étayer cette action".