Médias/Télé

Tex avait réclamé 1,2 million d’euros à son producteur après son éviction des Z’Amours suite à une blague douteuse sur les violences conjugales. 

Le tribunal des prud’hommes de Paris ont rendu leur décision hier et c’est une défaite amère pour l’animateur de France 2. En effet, comme le rapporte L’Express, son indemnité de départ ne s’élèvera finalement qu’à 45.000 euros de dédommagement et 1.000 euros dans le cadre de la procédure civile. Soit 4 % de ce que l’animateur de 58 ans réclamait. Bref, la "faute grave ayant entraîné la rupture de contrat" a été confirmée.