Médias/Télé

On annonçait du changement à tous les étages ou, plutôt, à toutes les cases de La Première. Il y a encore quelques semaines, c’était un vaste chantier qui devait être déblayé par les têtes pensantes de la radio de la RTBF, qui a subi un sacré revers lors du dernier CIM.

La décision a été prise de supprimer, à la rentrée, le rendez-vous de 9-11 heures, Entrez sans frapper, coanimé par Xavier Vanbuggenhout et Jérôme Colin.

Il restait à apporter les changements nécessaires à la matinale, présentée depuis deux saisons par Mehdi Khelfat. Si les qualités journalistiques de l’animateur de Matin Première sont indéniables, l’émission ne fédérait pas. La RTBF aurait alors proposé à un autre journaliste maison, François Heureux, comme le révélait il y a peu La Libre Belgique, de reprendre à sa sauce le créneau du matin…

Approché par la France

C’était compter sans un retournement de situation, annonce La DH, qui dit l'apprendre "de source sûre". Il y a quelques jours, le directeur des radios de la RTBF, Francis Goffin, a fait savoir à ses équipes que, finalement, Mehdi Khelfat garderait son poste. À quoi doit-on ce retournement de situation ? Il semblerait que le journaliste ait été approché par Radio France (où il avait fait ses débuts). Pour le garder en son sein, la RTBF lui aurait redit toute sa confiance comme présentateur de Matin Première. Mieux, le pilotage d’un groupe de travail sur la tranche info lui a même été confié.

La direction voulait au départ que La Première efface tout et recrée une grille pour la rentrée. Ce ne sera finalement pas avant 2017…