Médias/Télé

Quelques semaines après l'émoi provoqué par la fameuse émission de fiction de la RTBF sur l'indépendance de la Flandre, le parlement de la Communauté française a adopté mardi majorité contre opposition une motion qui recommande de prendre un certain nombre de mesures au sein de la radio-télévision publique mais ne prévoit pas de sanctions.

La motion, qui fait suite aux débats tenus en Commission avant le nouvel-an, demande notamment la mise sur pied effective d'un comité de déontologie et d'éthique de l'information au sein de la RTBF et l'évaluation des processus de contrôle interne et de décision dans le domaine de l'information.

La majorité PS-cdH réclame aussi l'établissement, sous l'égide du CSA, le cas échéant, de règles claires en matière de signalétique des programmes et l'élaboration d'une réglementation de l'utilisation du docu-fiction et de la présence de journalistes dans ce cadre.

Le texte demande encore au gouvernement de prendre des mesures en faveur de l'éducation aux médias et de créer un Conseil de déontologie journalistique.