William et Kate à toutes les sauces

Au. M. Publié le - Mis à jour le

Médias/Télé

Heureusement ou non (c’est selon), vous n’y échapperez pas et nous non plus. Toutes les chaînes mondiales mettent les petits plats dans les grands pour le mariage de Catherine Middleton avec le prince William d’Angleterre, le 29 avril prochain à Westminster. Il n’en fallait pas plus à RTL et la RTBF pour s’en donner à cœur joie. Toutes deux officialisent le lancement de la course à l’audience, ce vendredi soir.

Sur RTL-TVI tout d’abord, qui propose une émission spéciale à 19 h 50 : Kate&William, les secrets d’un mariage royal. En parcourant les lieux "qui les ont vus naître et ceux où ils se sont rencontrés" à Londres, Thomas de Bergeyck, Charlotte Baut et le spécialiste belge des monarchies, Patrick Weber, détailleront leur rencontre, s’appuyant sur des témoignages d’amis "privilégiés". Du 18 au 28 avril, RTL-TVI diffusera également tous les jours avant le magazine de 19 h 45, un sujet en rapport avec le mariage royal (essentiellement des portraits).

Sur La une ensuite à 20 h 10, un spécial C’est du belge enregistré à Londres, abordera les préparatifs nuptiaux. Présenté par Barbara Louys et Thomas van Hamme, l’émission sera complétée par la diffusion du très mièvre et doucereux documentaire William et Kate : coup de foudre à Buckingham I , dépourvu de tout esprit critique. Sur fond de conte de fée sacralisé, façon fausse Cendrillon, le romantisme et le glamour expriment "destins, confiance réciproque et amour indestructible". Bref, William, ses amis, ses amours, sa vie, tout y passe. Leur rencontre "magique" aussi, évidemment. Une émission immédiatement précédée d’un second documentaire, à 21 h 45 : 8 mariages à la cour d’Angleterre, à travers lequel La une "révélera la féerie et l’effervescence des mariages royaux" chez les Windsor depuis 60 ans.

Nous vous évitons l’historique des stratégies de programmation des deux chaînes lancées dans une course à l’audience effrontée. Puisque, selon le gouvernement britannique, environ deux milliards de personnes regarderont la cérémonie sur les chaînes de télévision de par le monde (Commonwealth oblige). Ce sera la première fois qu’un tel événement sera retransmis en instantané sur la Toile, de quoi élargir une audience publique déjà impressionnante. Un enjeu de taille par conséquent, en dépit des images et des "analyses" identiques que l’on risque finalement de retrouver sur l’ensemble des chaînes. "Nous avons nos partenaires particuliers. Je ne sais pas quels sont ceux de la RTBF. Mais nous, nous donnerons des balises pour replacer le mariage dans le contexte de la monarchie anglaise sans être intello et sans oublier la touche d’humour", indique le journaliste et écrivain spécialisé dans l’histoire des monarchies chez RTL, Patrick Weber.

Réels enjeux d’audience ou véritable coup d’images (le mariage débutera à une heure d’écoute peu fréquentée), reste qu’aucune radio, aucune télévision, publique ou privée, ne manquera une telle opportunité. Outra la cérémonie en elle-même, d’autres programmes sont prévus (docus, téléfilms ). Nous y reviendrons, évidemment, dans le "Momento" du 23 avril prochain.

Publicité clickBoxBanner