Médias/Télé Si la mort de Johnny au début du mois a marqué les esprits, que dire de ses obsèques en l'église de la Madeleine à Paris devant des milliers de personnes et des dizaines de célébrités ?

Une présence remarquée, d'Emmanuel Macron à Guillaume Canet, de Gad Elmaleh à François Hollande, de Patrick Bruel à Claude Lelouch, les VIP français, était nombreux... trop nombreux ? C'est ce qu'on lit entre les lignes en écoutant l'avis de Yann Moix dans On n'est pas couché ce samedi soir.

Le fait que Claude Lelouch ait filmé les célébrités qui se recueillaient n'a pas choqué l'écrivain qui ajoute :  "Il a filmé quelque chose qui était déjà du cinéma. Il y avait un certain nombre de gens que je ne vais pas citer ici dont j'ai trouvé la présence, non pas indécente, non pas pornographie, mais franchement limite. J'ai bien vu que certaines personnes étaient venues aux obsèques de Johnny Hallyday comme on va chez Castel pour écouter Pierre Bénichou dans les meilleurs moments de sa forme. Il y avait quelque chose d'assez déplaisant dans le fait que c'était la réunion la plus VIP de la semaine."

Et Yann Moix de conclure sur la sincérité des pleurs des uns et des autres. " J'ai bien vu que certains pleuraient véritablement à l'intérieur et que d'autres pleuraient uniquement à l'extérieur." On ne saura pas qui visait le chroniqueur de Laurent Ruquier.