Musique / Festivals

RENCONTRE

Après deux heures sur les planches du Botanique, samedi dernier, Angie Stone quitte la scène. Sans rappel, mais après un concert dense. Et une reprise de son `Wish I didn't miss you´ en clôture qui en dit beaucoup sur la démarche de la chanteuse: choeurs gospel saisissants, formation soul impeccable, et sample du fameux `Backstabbers´ des O'Jays, morceau historique de la musique africaine-américaine. Modernité et tradition: tout est dit.

Pas question de révolution ici, mais bien d'un renouveau. Comme Erykah Badu, Macy Gray, Jill Scott,... Angie Stone, biberonnée au gospel (son père fait partie d'un quartet vocal, elle chante dans le choeur), s'est lancée dans une entreprise de rénovation de la soul, avec `Black diamond´ notamment, dès 1999.

Un premier effort solo en fait tardif pour Angela Brown Stone, 37 ans aujourd'hui portés tout en rondeurs. Surtout quand on sait qu'elle est depuis... 20 ans dans le métier. `Pas mal de gens ne comprennent pas qu'on puisse être dans le business depuis si longtemps et seulement se lancer maintenant dans un projet solo. Ce n'est pas un problème pour moi. J'ai commencé à 16 ans avec un groupe de hip hop féminin (NdlR: `Angie B´ fait alors partie du trio Sequence, premier groupe féminin de l'histoire du rap, signé en 1979 sur le fameux label new-yorkais Sugar Hill records). Mais après cela, j'ai voulu apprendre ce qu'impliquaient réellement la production, l'écriture,... J'ai vu ainsi qu'il y avait de l'argent à gagner en coulisses. Du coup je suis restée pendant douze ans derrière la scène, écrivant des choses pour les autres, produisant pour les autres.´

Surtout, à 22 ans, Angie Stone devient mère en même temps qu'elle reçoit les dividendes de son premier contrat. Le pactole, comme arme à double tranchant. `En voyant tout cet argent, j'avais toutes les raisons de péter les plombs. Mais avec un bébé sur les bras, sans véritable soutien, tu ne peux pas te le permettre. Le combat était intense, et la seule façon de gagner la partie était de bien connaître les règles du jeu. Pour moi, c'était un temps précieux qui a sauvé ma carrière et ma vie.´ La voilà donc collaborant avec Mantronix, jouant du saxophone pour Lenny Kravitz, écrivant pour Mary J. Blige et D'Angelo (le père de son second enfant), ou se lançant à nouveau dans un trio (Vertical hold)...

GOD TIMING IS PERFECT

`La plupart des artistes ne passent pas par là. Mais avoir trop de succès trop vite t'amène à le payer un jour. Regarde Macy Gray...´

Et tac! L'allusion est énoncée sans méchanceté, mais avec assurance. Il faut dire que son second album, `Mahogany soul´, sorti fin de l'année dernière, fonctionne plutôt bien. Notamment à la faveur du titre `Brotha´, hommage appuyé à la gent masculine, intelligemment dopé par un remix de la nouvelle coqueluche R&B, la toute jeune Alicia Keys, et occasion, lors des concerts, d'un concours-impro entre une dizaine de garçons issus du public (samedi, au Bota, on pouvait y retrouver l'un des membres du groupe de rap S. de Liège...).

La donne n'a pas changé. `Mahogany soul´ est un album de soul mature, épanouie et décomplexée, loin des minauderies dans lesquelles le genre avait tendance à trop souvent tomber. `Mon expérience de la vie m'a enrichie. Je n'aurais pas su quoi chanter il y a 10 ou 15 ans. Aujourd'hui, je peux parler de choses dont pas mal de gens ne peuvent parler comme... Alicia Keys. En d'autres mots, c'est dur pour une fille de marcher dans les chaussures d'une femme.´

Mais, plus encore que ses collègues, Angie Stone est adepte d'un certain classicisme. C'est que l'héritage est immense. Et Stone d'aligner ainsi les références, en reprenant par exemple Marvin Gaye. En utilisant aussi des samples, plus en forme d'hommage que de pillage. `Exactement. On ne peut imaginer combien de sample de Minnie Ripperton ont été utilisés, pillés. Moi, je le dis toujours très clairement: voilà ce que j'ai repris chez les gens que j'aime: les O'Jays, Gladys Knight, Al Green,... D'ailleurs, vous ne trouvez pas ironique que tous mes hits sont associés à des trucs réalisés il y a 20 ans?´.

Elle ne s'en offusque évidemment pas, en retire même une certaine fierté. Angie Stone comme humble gardienne du temple.

`Black Diamond´, `Mahogany soul´, BMG/Arista.

© La Libre Belgique 2002