Musique / Festivals

La ville de Détroit mettait à l'honneur la Lady soul Aretha Franklin juste avant le week-end, en donnant son nom à l'une de ses rues (devenue «Aretha Franklin Way». Héroïne afro-américaine s'il en est, auteure de tubes du genre en cascade dans les années soixante et surtout voix du légendaire "Respect" (écrit et interprété à la base par Otis Redding), la chanteuse a également annoncé sa retraite musicale, après 50 ans de scène et forte de 75 million de disques vendus de par le monde. Un petit événement certes, qui néanmoins a une charge symbolique dans l'Amérique de l'Oncle Donald Trump – la décision aurait-elle été arrêtée avant son élection ?