Bénabar enflamme la place des Palais

M-G Van Snick Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Musique / Festivals

Ambiance autant sur la scène que sur les pavés qui longent le Palais Royal. En ce second soir de festivités au Brussels Summer Festival, la chanson française a été mise à l’honneur. La soirée a débuté au son du groupe liégeois Dan San.

Mario Iacampo, le directeur du Brussels Summer Festival, nous confiait qu’il était important pour lui et les organisateurs de mettre chaque soir à l’honneur des artistes belges. « Un artiste doit se confronter à la scène. Il n’y a pas de meilleure école. C’est pour cela que nous donnons l’opportunité à des groupes belges montant, de se produire sur la grande scène de la place des Palais. »

Sharon Corr a ensuite pris le relais. La chanteuse de l’ex-groupe irlandais The Corrs, s’est présentée en solo devant un public bruxellois sous le charme.

A 21h, place à la chanson française. Accueilli par une foule enthousiaste, Stephane Eicher a entamé son tour de chant. Particulièrement en forme, le chanteur suisse accompagné par son groupe The Lost and Found Orchestra, a revisité la plupart de ses grands tubes. « Je n’ai pas d’ami comme toi », « Des hauts, des bas » et le très attendu « Déjeuner en paix » repris en cœur par la place des Palais. Stephan Eicher plaisantera même en disant « On va peut être réveiller le roi ! ».

A 23h, sous un ciel étoilé, Bénabar a encore fait monter la température d’un cran, conjuguant les titres de son nouvel album, « Les bénéfices du doute » (sorti en décembre 2011 chez Sony Music) et les incontournables de son répertoire. Impossible de ne pas se mettre à danser, sauter ou même chanter. Sur scène le chanteur en fait de même, sautant lui-aussi dans tous les sens. Dans le public, on pouvait entendre des commentaires comme « Mais qu’est-ce qu’il envoie ! ». Bénabar, fort de son humour, n’a pas non plus manqué de faire rire la foule à plusieurs reprises.

Geike, l’ex-chanteuse du groupe belge Hooverphonic a ravi, de son côté, les spectateurs venus l’applaudir sur la scène du mont des Arts. Alors qu'au Magic Mirror (place des Musées), les festivaliers ont pu profiter d’une soirée très belge avec le groupe Alpha 2.1 et le chanteur David Bartholomé.

Suite du programme

Ce dimanche se tenait le très attendu concert d’Iggy Pop (Iggy and the Stooges) à la place des Palais. Avant cela, Catherine Ringer était venue chanter quelques uns des grands succès de l’époque des Rita Mitsouko. Notez encore que le Brussels Summer Festival c’est tous les soirs de la semaine jusqu’au dimanche 19 août. La fête est donc loin d’être finie, pour le plus grand plaisir des festivaliers mais peut–être moins pour les habitants du quartier.

Publicité clickBoxBanner