Musique / Festivals

Evidemment, un opéra qui rénove sa salle et qui doit, pour cela, jouer pendant quelques saisons hors ses murs, ce n’est pas chose rare. Chez nous, l’Opéra royal de Wallonie puis, plus récemment, la Monnaie, ont connu cette situation. Mais en Allemagne, ce genre de travaux semble tout de suite prendre une ampleur inhabituelle : à Berlin, il aura fallu huit ans au lieu des trois ou quatre initialement annoncés pour boucler le chantier de rénovation de la Staatsoper Unter ten Linden. Pas plus long que le nouvel aéroport de la capitale, annoncé pour 2011 et toujours pas ouvert ricaneront les esprits caustiques. Moins long aussi que la rénovation de l’Opéra de Cologne, fermé depuis 2012 et qui ne sera pas accessible avant 2023, alors même qu’il s’agit d’un bâtiment bien plus récent.

Berlin, ville lyrique

...