Musique / Festivals Le 20 avril dernier, Avicii s'est donné la mort dans un hôtel à Mascate (Oman).

Le monde de la musique a connu une véritable tragédie le 20 avril dernier. Avicii s'est donné la mort dans sa chambre d'hôtel à Mascate (Oman). Des réactions du monde entier se sont succédées pour rendre hommage à Tim Bergling, que cela soit de la part de ses fans ou des autres DJs.

Bob Sinclar est revenu sur le suicide de son ancien collègue de travail "Son suicide est l'un des jours les plus tristes de la dance music. Il a été comme une piqûre de rappel à tous ceux qui font n'importe quoi", a raconté le Français dans les colonnes de Paris Match. Il analyse ensuite la carrière du Suédois, qui aurait décollé trop tôt. "Il est arrivé trop jeune, trop vite. Il a été propulsé sur le devant de la scène avec un seul titre: Levels, il n'a pas su s'en sortir."

"Le documentaire qui lui a été consacré par Netflix est très éclairant", ajoute Sinclar. "On voit bien qu'il n'a pas été écouté. (...) C'était quelqu'un de très fragile, qui n'était pas prêt pour jouer devant 20.000 personnes. Quand il exprime son ras-le-bol, son entourage lui dit : 'Profite de ce qui t'arrive. Tu ne peux pas t'arrêter maintenant'. Il n'a pas su dire non."