Musique / Festivals

Le Brussels Summer Festival (BSF) s'est ouvert vendredi soir en plein coeur de Bruxelles. Le groupe belge Stereo Grand a ouvert le bal sur la grande scène, installée place des Palais, à 18h00 suivi du concert de Didier Wampas & The Bikini Machine. Le chanteur français, littéralement déjanté, s'est amusé à faire plusieurs incursions dans le public pour danser et chanter avec ses fans, au son du répétitif "Didier Wampas, c'est le roi!". C'est Saez qui clôturera ensuite, sur la grande scène, cette première journée du festival bruxellois, créé par la Ville de Bruxelles en 2002 (sous le nom d'Eurit'mix) et qui proposera durant dix jours une programmation aux styles variés, du rock au hip hop, en passant par le jazz, la pop, le classique ou encore la world music.

Les sons électros ont, quant à eux, commencé à résonner dès 17h00 sur la scène du Mont des arts, avec la "Base Check Electrocity". La spéciale electro, qui avait attiré plus de 5.000 spectateurs l'an dernier pour sa première édition, accueille de 17h00 à 02h00 plusieurs DJ's bruxellois et internationaux dont Aeroplane, Fritz Kalkbrenner, et Miss Kittin.

Quelque 125.000 spectateurs sont attendus pour cette douzième édition du BSF lors de laquelle plus de 150 concerts auront lieu sur cinq scènes (Place des Palais, Mont des Arts, Magic Mirrors-Place des Musées, Théâtre royal du Parc et BIP-rue Royale).

Le théâtre accueillera ainsi la septième édition de Classissimo durant huit jours sous le signe du compagnonnage: chaque soir, des artistes de renommée internationale accueillent, pour se produire avec eux, des musiciens moins connus au talent prometteur. Le BIP proposera, quant à lui, des 'afters' aux sons électros détonants avec le DJ Chris Hingher accompagné du violoniste belge Damien Chierici à partir de 22h00.

Sur les trois autres scènes, l'on y retrouvera des grands noms tels que Madness, Amy MacDonald, K's Choice, Les Innocents (tout juste reformés), Cali, ou encore Sexion d'assaut ainsi que des talents belges confirmés comme Arno, Puggy, Mélanie De Biasio, Black Box Revelation, Piano Club,... Les organisateurs s'attendent à accueillir un public particulièrement dense pour Madness, Sexion d'assaut et Puggy, a indiqué Denis Gérardy, directeur et programmateur du BSF.

Cette année, six soirées à thème alimenteront la programmation au Mont des arts ("Base Check Electrocity" le 9, "Eighties Party" le 10, "Jazz night" le 11, "Atomium party" le 12, "Reggae night" le 16 et "Belgian stage" le 18) ainsi qu'au Magic Mirrors le 13 août avec une soirée "à la française".

L'événement, qui se veut accessible aux personnes à mobilité réduite, tient également à son image de festival propre et durable et proposera à nouveau un gobelet réutilisable. Le public aura la possibilité de récupérer la consigne ou l'offrir au Samusocial par le biais des onze containers disséminés sur le site du festival. L'organisation du BSF s'engage ainsi à offrir 1 euro au Samusocial par gobelet récolté, soit l'équivalent d'un repas pour un sans-abri.

Pour la première fois, le BSF a vendu l'entièreté de ses 13.000 pass '10 days' en prévente. Toutefois, pour éviter la revente illégale, les organisateurs avaient prévu de vendre encore quelques centaines de tickets 10 jours aux billetteries du BSF. Ceux-ci ont toutefois tous trouvé un acquéreur depuis vendredi 16h00. Les tickets un jour sont quant à eux toujours disponibles à 32,5 ou 22,5 euros (prix variant en fonction des dates).

Pour l'événement, la Stib a indiqué qu'elle renforçait son réseau de métro les 9, 10 et 11 août en prolongeant les heures d'exploitation de toutes les lignes de métro afin d'assurer au moins un passage aux stations Parc et Trône à 00h30. Pour faciliter le retour des festivaliers, des bus articulés seront également mis en circulation sur les lignes Noctis durant les deux week-ends du festival, dès 0h30 jusqu'à 03h00, avec un départ toutes les 30 minutes.

En 2012, le BSF avait enregistré un record d'affluence avec la présence cumulée de plus de 105.000 visiteurs du 10 au 19 août. Le prix d'un pass de 10 jours pour le BSF s'élèvait alors à 35 euros en prévente, contre 40 euros cette année.