Brussels Summer Festival En 2018, le festival bruxellois aura lieu du 14 au 18 août, soit cinq jours au lieu de dix.

Avec une fréquentation de près de 117.000 spectateurs rassemblés sur 10 jours, la 16e édition du BSF qui s’est déroulée du 5 au 15 août dernier talonnait de près celle de 2015 (120.000 personnes). Mais ça, c’était avant. Parce qu’en 2018, l’heure de la diète a sonné pour le Brussels Summer Festival. Au lieu de dix jours de festivités, il n’y en aura plus que cinq puisque selon nos informations, l’événement se déroulera du mardi 14 au samedi 18 août.

Lors de la dernière édition, le maître d’œuvre du festival, Denis Gérardy, avait laissé entendre qu’il souhaitait revoir à la baisse la durée de la manifestation pour préserver une programmation de qualité dans un budget serré. Il parlait alors de sept jours de fête au lieu de dix. Mais Denis Gérardy, s’il reste le programmateur du BSF, n’en est plus le directeur. C’est Brussels Expo qui est désormais à la manœuvre. Et manifestement, l’organisme a décidé d’un régime minceur plus sévère pour le rendez-vous bruxellois. En revanche, le nombre de scènes ne serait pas affecté par la décision.

Sans que l’on sache s’il y a un lien de cause à effet, il apparaît, selon les informations recueillies par la DH, que Brussels Expo pourrait renoncer à être candidat à l’exploitation du Cirque royal dont les travaux de mise en conformité pourraient être bien plus longs qu’initialement estimé. Il est désormais question d’un chantier d’une durée d’un an et demi à deux ans. Voilà qui pourrait faire les affaires du consortium Botanique (Communauté française)/Sportpaleis qui s’était porté candidat avant d’être évincé par la Ville de Bruxelles, propriétaire des lieux, au terme d’une procédure contestée contre laquelle un recours a d’ailleurs été introduit. À moins que la Ville de Bruxelles ne décide d’exploiter elle-même et pour son propre compte la salle rénovée.