Musique / Festivals

On lui devait notamment les paroles de chansons comme «La Bohème», «For me Formidable» qu'il avait écrites pour Charles Aznavour, ou encore «Les Grands Boul'vards» pour Yves Montand ou «Ma Petite Folie» pour Line Renaud. Jacques Plante est mort mercredi à 82 ans à Paris des suites d'une longue maladie. Né à Paris en 1920, il entre dans le monde de la chanson sous l'Occupation avec un de ses amis, Lawrence Riesner. Il connaît ses premiers succès dès 1946 avec Yvette Giraud dans «La danseuse est créole» et «Mademoiselle Hortensia». Il écrira également pour Georges Guétary, les Compagnons de la chanson et André Claveau, récemment décédé. Dès 1947, il adapte en français «Etoile des neiges» pour Line Renaud. Si au début des années 50, sa collaboration avec Yves Montand fut prometteuse, c'est sa rencontre avec Charles Aznavour qui va donner les plus beaux résultats. Mais Jacques Plante a également écrit pour Petula Clark, Hugues Aufray et Sheila qui lui doit «Adios amor», «La famille» ou encore «Quand une fille aime un garçon».

© La Libre Belgique 2003