Musique / Festivals

Charles Edward Anderson Berry Sr., nettement plus connu sous le patronyme de Chuck Berry, a été trouvé chez lui inanimé dans la journée de samedi. De nombreuses personnalités ont réagi à ce décès.

La fraterie Jackson : « Chuck Berry a fusionné le blues et le swing pour en faire les débuts du rock. Dans la musique, il a laissé l'empreinte la plus grande. Merci Chuck. »

Huey Lewis : « Chuck Berry est probablement la plus importante figure de l'histoire du rock and roll. Sa musique et son influence vont perdurer pour toujours. »

Ringo Starr : « Laisse-moi juste entendre un peu de ce rock'n'roll comme tu en joues. Quand je joues, je parle de toi. »

Brian Wilson (des Beach Boys) : « Je suis très triste d'apprendre la mort de Chuck Berry, c'était une telle source d'inspiration ! Il va manquer à tous ceux qui aiment le rock & roll. »

Lenny Kravitz : « Aucun de nous ne serait ici sans lui. »

Rod Stewart : « Tout a commencé avec lui. Le premier album que j'ai acheté, c'était le « Live at the Tivoli » de Chuck et après ça, je n'ai plus jamais été le même. C'était plus qu'une légende, c'était le père fondateur. Son influence se fait entendre à travers tous les groupes de rock& roll de ma génération. »

The Rolling Stones : « Les Rolling Stones sont profondément tristes d'apprendre le décès de Chuck Berry. C'était un des pionniers du rock & roll et il nous a considérablement influencé. Ce n'était pas seulement un guitariste, un chanteur et un interprète brillant, c'était surtout un maître en matière de composition. Ses chansons vont vivre éternellement. »

Mick Jagger (des Rolling Stones) : « Je veux le remercier pour toute l'inspiration qu'il nous a donné. Il a illuminé notre adolescence, et insufflé de la vie dans nos rêves de devenir musiciens. »

Bruce Springsteen : « Chuck Berry était le plus grand des rockeurs, guitaristes et le plus grand parolier de rock'n'roll qui ai jamais existé. »

Stephen King : « Chuck Berry est mort. Ca me brise le coeur, mais 90 ans c'est pas mal pour le rock and roll. Johnny B. Goode pour l'éternité »