Déchaînement de guitares à Anvers

V. Dau Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Musique / Festivals

Les groupes de rock qui permettent au genre de survivre en dehors des salles dites “de niche” se comptent sur les doigts d’une main. Mais ils tournent en permanence, sortent des albums à un rythme fou, et multiplient les projets.

Exemple idéal : Ty Segall, californien pur jus et turbulent que l’on présente régulièrement comme le saint patron des rockeurs impénitents.


Quelques mois après avoir lâché ses “Muggers” pour enregistrer deux albums album solo, le petit blondinet s’offre une virée européenne avec le “Freedom Band” et vient présenter samedi à Anvers l’excellent “Freedom’s Goblin”, sorti au mois de janvier.

Il sera précédé sur scène par six groupes, dans ce qui ressemble désormais à un mini-festival de garage rock bon teint, où les Flamands teigneux de The Glücks côtoieront la vieille légende “Oblivians” venue tout droit de Memphis. Disto, pogos et fête joyeusement foutraque en perspective.



V. Dau

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6