Musique / Festivals Nous avons écouté - et visionné le clip - du nouveau single du vainqueur belge de Danse avec les stars, Million Eyes

De nombreux fans l’attendaient presque comme le Père Noël et le bonhomme ne les aura pas déçus. Million Eyes, le nouveau single de Loïc Nottet, emporte son auditeur dans une atmosphère dont lui seul a le secret.

Et pour cause, si l’interprète courcellois dé-Nottet déjà lors de son passage à l’Eurovision 2015 (où il y décrocha la quatrième place avec Rhythm Inside), il surprend à nouveau dans un tout autre registre, même s’il garde la même structure musicale. "Vos millions d’yeux me regardent. Vous parlez derrière mon dos… Vous continuez de me juger avec vos millions d’yeux." Le poids de la célébrité fulgurante pour ce jeune de 20 ans révélé par The Voice Belgique semble l’avoir marqué. Son texte joue sur l’émotion, à hérisser les poils lorsque sa voix s’envole.

"Je l’ai écrite en 10 minutes"

À mi chemin entre la ballade électro et le potentiel futur hit, Million Eyes met en avant sa voix cristalline pour emmener son auditeur vers des horizons sombres mais oniriques. Son clip en noir et blanc et son regard profondément mystérieux le confirment. "Je l’ai écrite et composée en 10 minutes, confesse Loïc Nottet en Facebook live sur Pure FM. J’étais un peu triste et nostalgique ce soir-là. Car je fais un métier difficile où l’on est censé se critiquer et être jugé constamment. C’est pourquoi j’ai fait le choix de m’éclipser, de m’éteindre pour travailler pendant un an et demi avant de revenir. Je suis d’ailleurs plus nerveux aujourd’hui que lors du tournage du clip." Lequel met une nouvelle fois en scène les talents chorégraphiques du dernier gagnant de Danse avec les stars. Entre énergie et rage, l’artiste se mouille . "Je le voulais sobre, noir mais classe et très simple car je le voyais comme une mise à nu. Même si j’ai eu froid dans l’eau quand même (sourires) !"

Avec une telle popularité (15 millions de streamings sur Spotify pour Rhythm Inside), celui qui est influencé par Sia - et se révèle ici proche d’un The Weeknd -, était attendu au tournant. Pari réussi. Dès la première écoute. En attendant un album prévu pour le printemps 2017.